Pékin : l’ambassadeur Du Wei est mort subitement « pour des raisons de santé »
Rechercher

Pékin : l’ambassadeur Du Wei est mort subitement « pour des raisons de santé »

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a confirmé que la mort subite de Du Wei était imputable à des causes naturelles

Du Wei, ambassadeur chinois, alors en poste en Ukraine, (à gauche), s'exprime lors d'une réception solennelle à Kiev, Ukraine, le 24 septembre 2019. (Crédit : Sergey Starostenko/Xinhua via AP)
Du Wei, ambassadeur chinois, alors en poste en Ukraine, (à gauche), s'exprime lors d'une réception solennelle à Kiev, Ukraine, le 24 septembre 2019. (Crédit : Sergey Starostenko/Xinhua via AP)

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, a confirmé que l’ambassadeur Du Wei, 57 ans, était mort subitement « pour des raisons de santé » hier, selon le South China Morning Post, basé à Hong Kong.

« Nous sommes profondément attristés par le décès de l’ambassadeur Du et nous souhaitons présenter nos plus sincères condoléances à sa famille. Le ministère des Affaires étrangères mène actuellement le travail de suivi », a fait savoir Zhao Lijian, selon le quotidien.

Le ministère a déclaré dimanche qu’il pensait que le diplomate était décédé de cause naturelle, mais que les détails devaient encore être vérifiés.

Une délégation chinoise est attendue dans les prochains jours en Israël pour rapatrier la dépouille de l’ambassadeur chinois en Israël, retrouvé mort dimanche dans sa résidence près de Tel-Aviv, a indiqué lundi à l’AFP une source diplomatique israélienne.

« Une délégation chinoise arrive dans les prochains jours pour rapatrier son corps en Chine », a affirmé une source diplomatique israélienne.

Elle n’était pas en mesure dans l’immédiat d’indiquer si les membres de la délégation seront placés en quarantaine à leur arrivée sur le territoire israélien, en raison de la pandémie de nouveau coronavirus.

Agé de 57 ans et entré en fonctions en février, Du Wei a été retrouvé mort en matinée dans sa villa à Herzliya, ville huppée près de la métropole Tel-Aviv, a précisé le porte-parole de la police, Micky Rosenfeld.

Des policiers, y compris des membres d’une unité de médecins légistes, se sont rendus dans la villa protégée d’un muret et ornée d’une plaque dorée sur laquelle est inscrit « Résidence officielle » de l’ambassadeur.

« L’ambassadeur était un éminent diplomate de carrière et avait contribué aux relations bilatérales pendant sa courte expérience en Israël », a déclaré Israël Katz, alors ministre israélien des Affaires étrangères. M. Katz a été investi peu de temps après ministre des Finances dans le nouveau gouvernement.

Sur Twitter, il s’est dit « choqué » de la disparition du diplomate.

Du Wei avait été ambassadeur en Ukraine avant de prendre ses fonctions en Israël, selon sa biographie disponible sur le site de l’ambassade.

A son arrivée en février, il était resté en quarantaine à son domicile en raison de la pandémie de nouveau coronavirus.

Sa mission s’inscrivait dans le cadre d’un accroissement des investissements chinois en Israël, contraignant l’Etat hébreu à un difficile exercice d’équilibre en pleine guerre commerciale entre Pékin et Washington, son principal allié.

Les Etats-Unis font sentir avec insistance à Israël leurs inquiétudes devant la part grandissante des investissements chinois dans le domaine des infrastructures et dans des secteurs sensibles comme la haute technologie.

Lors de sa visite plus tôt cette semaine à Jérusalem, le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a exhorté Israël à limiter ces investissements dans les secteurs stratégiques, selon des informations de presse.

Dans une tribune publiée dans le quotidien Jerusalem Post, le porte-parole de l’ambassade de Chine en Israël, Wang Yongjun, a écrit que M. Pompeo n’avait offert aucune preuve quant aux « risques sécuritaires » liés aux investissements chinois en Israël. La coopération sino-israélienne est « gagnant-gagnant », selon lui.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...