Plus de 3 000 cas de COVID en un jour, pour la quatrième journée consécutive
Rechercher

Plus de 3 000 cas de COVID en un jour, pour la quatrième journée consécutive

Les cas graves diminuent légèrement ; des stations de dépistage rapide dans tout le pays vont être installés et les restrictions du Passeport-vert sont renforcées

La police applique les restrictions relatives au coronavirusà Jérusalem le 5 août 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90) 
La police applique les restrictions relatives au coronavirusà Jérusalem le 5 août 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90) 

Le ministère de la Santé a fait état vendredi de plus de 3000 nouveaux cas de coronavirus la veille, avant les nouvelles restrictions qui doivent entrer en vigueur la semaine prochaine.

Selon les chiffres du ministère, 3 843 infections ont été confirmées jeudi, ce qui constitue le quatrième jour consécutif où les nouveaux cas ont dépassé les 3 000. Il y avait 27 525 cas actifs sur les 891 811 infections vérifiées en Israël depuis le début de la pandémie.

Les cas graves – une mesure clé utilisée par les décideurs dans la vague actuelle – ont légèrement baissé à 253. Parmi eux, 65 personnes se trouvaient dans un état critique, dont 52 sous ventilateur. Au total, 477 personnes ont été hospitalisées pour des complications liées au COVID-19.

Le nombre de décès s’élève à 6 509, avec trois victimes du coronavirus jeudi.

Selon le ministère, 3,79 % des plus de 100 000 tests effectués jeudi se sont révélés positifs.

Le ministère a également déclaré que sur les quelque 9,3 millions d’habitants d’Israël, plus de 5,8 millions ont reçu au moins une dose de vaccin, près de 5,4 ont reçu deux doses et un peu moins de 350 000 ont reçu une injection de rappel.

Le personnel médical prélève des échantillons par écouvillonnage sur des voyageurs dans une station de dépistage du coronavirus au poste frontière israélien de Taba avec l’Égypte, le 1er août 2021. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)

Dans un contexte d’augmentation continue des cas, les ministres ont approuvé jeudi un élargissement significatif des restrictions sur les rassemblements dans le cadre du système du passeport vert, malgré les réticences suscitées par une décision de dernière minute d’exempter les lieux de culte.

À partir de dimanche, les rassemblements de toute taille, à l’intérieur et à l’extérieur, seront limités aux personnes qui ont été vaccinées, qui ont guéri du virus ou qui présentent un test COVID négatif, dans le cadre du système du passeport vert, qui s’étendra également aux hôtels, aux restaurants et aux salles de sport.

Le service d’ambulances Magen David Adom a déclaré vendredi qu’il allait commencer à gérer 120 stations de dépistage rapide à travers le pays pour les personnes devant présenter un résultat négatif au test dans le cadre des règles du Passeport vert.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...