Plus de 93 % d’inscrits sur les listes en vue des élections palestiniennes
Rechercher

Plus de 93 % d’inscrits sur les listes en vue des élections palestiniennes

Plus de 2,6 millions de Palestiniens se sont inscrits sur les listes à la clôture des inscriptions mardi à minuit, a indiqué le porte-parole de la commission

Les chefs de factions palestiniennes se réunissent pour discuter de la tenue d'élections nationales palestiniennes, au Caire, le 8 février 2021. (WAFA)
Les chefs de factions palestiniennes se réunissent pour discuter de la tenue d'élections nationales palestiniennes, au Caire, le 8 février 2021. (WAFA)

Plus de 93 % des Palestiniens en âge de voter se sont inscrits sur les listes électorales en vue des scrutins législatifs en mai et présidentiel en juillet, les premières élections en quinze ans dans les Territoires palestiniens, a indiqué mercredi la commission électorale à Ramallah.

Plus de 2,6 millions de Palestiniens se sont inscrits sur les listes, soit
93,3 % des personnes en droit de voter, à la clôture des inscriptions mardi à minuit, a indiqué à l’AFP Farid Taamallah, porte-parole de la commission.

« Nous sommes fiers de ce résultat », a-t-il déclaré, précisant que le taux d’inscription pour les dernières législatives en 2006 était de 80 %.

« La mise à jour des listes électorales a pris fin avec d’excellents taux (d’inscription), ce qui indique une conscience citoyenne et une soif du peuple » pour des élections, a tweeté Hussein al-Cheikh, ministre palestinien des Affaires civiles.

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a signé le 15 janvier un décret pour la tenue d’élections législatives le 22 mai et présidentielle le 31 juillet.

Les partis rivaux du groupe terroriste du Hamas, islamiste, et du Fatah, laïc, ont annoncé début février au Caire un accord sur les modalités cruciales à la tenue de ces scrutins.

Il prévoit l’établissement d’un « tribunal électoral » et un engagement à faire respecter les « libertés publiques » durant les campagnes électorales et le scrutin. L’ensemble des factions ont également convenu de « respecter et d’accepter leurs résultats ».

La dernière élection présidentielle palestinienne remonte à la victoire de Mahmoud Abbas en 2005, suivie l’année suivante par des législatives remportées par ses rivaux du Hamas, prélude à des affrontements sanglants entre les deux camps, le Fatah siégeant en Cisjordanie et le Hamas contrôlant la bande de Gaza.

Plus de 2,8 millions de Palestiniens habitent en Cisjordanie et deux millions de personnes vivent dans la bande de Gaza.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...