Rechercher

« Plusieurs erreurs » sont à l’origine de la mort du sergent-chef Ido Baruch – enquête

Selon Tsahal, les soldats n'étaient pas correctement positionnés ; "la manière dont ils étaient positionnés au poste où l'incident s'est produit était inadéquate"

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le sergent-chef Ido Baruch, 21 ans, tué dans une fusillade en Cisjordanie le 11 octobre 2022. (Crédit : Armée israélienne)
Le sergent-chef Ido Baruch, 21 ans, tué dans une fusillade en Cisjordanie le 11 octobre 2022. (Crédit : Armée israélienne)

Une enquête militaire sur la mort d’un soldat en octobre dernier lors d’une attaque par balles dans le nord de la Cisjordanie a mis en évidence dimanche « plusieurs erreurs » commises par les troupes, selon Tsahal.

Le sergent-chef Ido Baruch, de l’unité de reconnaissance de la brigade d’infanterie Givati, a été tué le 11 octobre alors qu’il assurait la sécurité d’une marche organisée par les habitants des implantations près de la ville palestinienne adjacente de Sebastia pour protester contre les nombreuses fusillades qui ont eu lieu récemment en Cisjordanie. Il était posté aux environs de l’implantation de Shavei Shomron, dans le nord de la Cisjordanie.

Les tireurs, membres du groupe terroriste palestinien de la Fosse aux Lions, ont ouvert le feu sur Baruch depuis un véhicule qui passait et ont fui la scène à grande vitesse, selon l’enquête de Tsahal sur la fusillade. Baruch a été transporté, dans un état critique, en ambulance à l’hôpital Meir, où il a été déclaré mort.

Selon l’armée israélienne, l’enquête a révélé que la brigade régionale de Samarie et l’unité d’infanterie Givati ont « mené à bien leur mission défensive, mais au prix de la mort du sergent-chef Ido Baruch ».

Mais l’enquête révèle également « plusieurs erreurs », selon Tsahal.

« Les soldats n’étaient pas positionnés derrière des postes de protection. La manière dont ils étaient positionnés, au poste où l’incident s’est produit, était inadéquate », a précisé Tsahal.

Le chef d’état-major sortant de Tsahal, Aviv Kohavi, a ordonné que les leçons tirées de l’enquête soient appliquées dans toutes les unités de Cisjordanie.

La famille de Baruch a été informée des résultats de l’enquête, a ajouté l’armée. Les terroristes à l’origine de l’attaque mortelle n’ont pas encore été appréhendés.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.