Polémique : des agendas parisiens rayent Israël de la carte
Rechercher

Polémique : des agendas parisiens rayent Israël de la carte

Des agendas distribués par la Mairie de Paris à des CM2 ont omis de mentionner l'État hébreu en faveur d'un État palestinien

Crédit : Twitter : Corinne ATLAN-TAPIER
Crédit : Twitter : Corinne ATLAN-TAPIER

La ville de Paris en collaboration avec le Rectorat et la ligue contre le Cancer distribuent tous les ans 20 000 agendas aux élèves de CM2.

Cette initiative a, cette année, fait l’objet d’un débat géopolitique lorsque des parents d’élèves se sont rendus compte que le planisphère, présent dans l’agenda, omettait l’existence d’Israël au profit de la Palestine rapporte France bleu.

Cette polémique a été reprise sur les réseaux sociaux.

Des élus de l’opposition ont réagi demandant des explications à la Maire de Paris, Anne Hidalgo.

Dans un communiqué de presse intitulé « Réactions de la ville de paris à la polémique liée aux agendas distribués dans certaines écoles », la mairie de Paris explique « qu’il ne s’agit en aucun cas d’un parti pris géopolitique, mais d’une simple erreur de fabrication ».

Le communiqué de presse ajoute : « à l’heure où les appels visant à isoler Israël du concert des nations se multiplient, la Ville de Paris tient à rappeler son opposition constante au boycott d’Israël et à réitérer son engagement en faveur d’une solution entre deux États dans des frontières sures et reconnues ».

A la suite de cette déclaration, Corinne Atlan-Tapiero, conseillère d’arrondissement dans le 12e, considère « Votre réponse est la preuve de votre duplicité. Rappel Israël est un état par l’entité palestinienne ».

https://twitter.com/C_ATLAN_TAPIERO/status/647652740437549056/photo/1

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...