Pompeo annonce des sanctions contre des firmes qui commercent avec l’Iran
Rechercher

Pompeo annonce des sanctions contre des firmes qui commercent avec l’Iran

Le secrétaire d'Etat a indiqué que des entreprises basées en Chine, à Hong-Kong et aux Emirats sont visées pour avoir opéré dans les secteurs pétrolier et pétrochimique de l'Iran

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo s'exprime au département d'Etat de Washington, le 11 décembre 2019 (Crédit : AP Photo/Alex Brandon)
Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo s'exprime au département d'Etat de Washington, le 11 décembre 2019 (Crédit : AP Photo/Alex Brandon)

Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a promis jeudi de maintenir la pression sur Téhéran et a annoncé de nouvelles sanctions contre les entreprises basées en Chine, à Hong Kong et aux Emirats arabes unis qui commercent avec l’Iran.

« La pression maximale sur le régime iranien continuera jusqu’à ce que son comportement change », a écrit Pompeo sur Twitter.

« Aujourd’hui, nous avons imposé des sanctions contre des entités basées en Chine, à Hong Kong et aux Émirats arabes unis pour avoir opéré dans les secteurs pétrolier et pétrochimique de l’Iran. Si vous facilitez les activités de ce régime, vous serez sanctionnés ».

La tension monte avec l’Iran depuis que le président américain Donald Trump a ordonné une attaque de drone en Irak le 3 janvier qui a tué le général Qassem Soleimani.

En réponse à l’attaque du drone, l’Iran a tiré des salves de missiles balistiques sur les bases irakiennes abritant des troupes américaines. Aucune victime n’avait été signalée à l’époque, mais le Pentagone avait admis par la suite que 11 soldats américains avaient été blessés.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...