Porsche se tourne vers TriEye pour améliorer la visibilité dans ses voitures
Rechercher

Porsche se tourne vers TriEye pour améliorer la visibilité dans ses voitures

Le constructeur automobile allemand va tester la technologie de caméra de pointe de la start-up israélienne pour améliorer la conduite dans de mauvaises conditions météorologiques

Illustration d'une voiture Porsche équipée d'une caméra SWIR mise au point par TriEye. (Crédit : Dr Ing.h.c.F Porsche AG)
Illustration d'une voiture Porsche équipée d'une caméra SWIR mise au point par TriEye. (Crédit : Dr Ing.h.c.F Porsche AG)

La start-up israélienne TriEye, qui développe des puces de détection infrarouge à ondes courtes (SWIR) permettant aux conducteurs de voir même dans des conditions de route défavorables, a déclaré jeudi qu’elle collaborerait avec le constructeur allemand de voitures de sport Porsche pour tester et améliorer les performances de certains de ses produits.

TriEye, qui a reçu en août un investissement de Porsche dans le cadre du financement en série A, a déclaré que les deux sociétés collaboreront pour améliorer les performances de ses systèmes avancés d’assistance à la conduite (ADAS) et de ses produits pour véhicules autonomes (AV).

« Le fait que Porsche, l’un des principaux constructeurs automobiles, ait décidé d’investir dans TriEye et d’évaluer la caméra SWIR à base de CMOS de TriEye pour aider à améliorer encore les systèmes avancés d’assistance à la conduite est un signe important de confiance dans notre technologie », a déclaré Avi Bakal, PDG et co-fondateur de TriEye.

L’entreprise israélienne a mis au point une caméra SWIR haute définition qui est plus petite, a une meilleure résolution et coûte une fraction du prix des technologies actuelles, indique l’entreprise. TriEye a également déjà prouvé que cette technologie fonctionne et peut être produite en série.

Une fois intégrée, la caméra permet à la technologie ADAS et aux véhicules autonomes d’avoir une visibilité haute résolution même en cas de conditions météorologiques défavorables telles que le brouillard, la poussière, la pluie et la nuit, selon l’entreprise.

Les fondateurs de TriEye, de gauche à droite : Uriel Levy, directeur de la technologie, Uriel Levy, directeur général d’Avi-Bakal et Omer Kapach, vice-président de la recherche et du développement (Crédit : David Garb)

Les systèmes ADAS étant supposés fonctionner dans une large gamme de scénarios, les constructeurs automobiles ont reconnu la nécessité d’intégrer des solutions de détection avancées. Même en combinant plusieurs solutions de détection telles que le radar, le lidar et les caméras classiques, il n’est pas toujours possible de détecter et d’identifier avec précision tous les objets sur la route lorsque la visibilité est limitée.

Pour relever ce défi particulier, Porsche testera la caméra SWIR à base de CMOS de TriEye dans ses voitures afin de permettre aux conducteurs d’obtenir une meilleure visibilité, en particulier en cas de conditions météorologiques défavorables, a déclaré la firme israélienne dans un communiqué.

En août, la firme a déclaré qu’elle avait élargi son financement en série A dirigé par Intel Capital, avec la participation de Porsche Ventures, Marius Nacht et l’investisseur actuel Grove Ventures.

TriEye a été fondée par Bakal, Omer Kapach et le professeur Uriel Levy après des années de recherche avancée menées en nanophotonique par Levy à l’Université hébraïque de Jérusalem.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...