Post-COVID : Les Israéliens de retour dans les parcs pour Yom HaAtsmaout
Rechercher

Post-COVID : Les Israéliens de retour dans les parcs pour Yom HaAtsmaout

La plupart des restrictions étant levées, les Israéliens majoritairement vaccinés peuvent profiter des parcs du pays - certains ont dû refuser des gens en raison de l'affluence

Un Israélien fait un barbecue au parc Sacher à Jérusalem Yom HaAtsmaout, la fête de l'indépendance, le 15 avril 2021. (Yonatan Sindel/Flash90)
Un Israélien fait un barbecue au parc Sacher à Jérusalem Yom HaAtsmaout, la fête de l'indépendance, le 15 avril 2021. (Yonatan Sindel/Flash90)

Des centaines de milliers d’Israéliens ont afflué jeudi sur les plages et dans les parcs du pays, faisant des barbecues, agitant des drapeaux et tendant le cou pour apercevoir le survol des avions de chasse de l’armée de l’air à l’occasion du 73e anniversaire de l’Indépendance du pays, Yom HaAtsmaout.

Bien que la plupart des gens avaient le visage couvert ou des masques autour du menton, les scènes étaient presque identiques à celles de l’ère pré-coronavirus. Après qu’une première vague de pandémie a considérablement atténué les célébrations l’année dernière, les Israéliens ont été autorisés à célébrer librement cette année, les restrictions étant presque entièrement levées.

En conséquence, les familles ont afflué vers les parcs nationaux et les plages, remplissant beaucoup d’entre eux à pleine capacité. L’Autorité israélienne de la nature et des parcs a publié un communiqué jeudi en début d’après-midi, demandant aux civils d’éviter de se rendre au parc national de Tel Ashkelon dans les prochaines heures en raison de l’affluence.

Les plages de Tzeelon, Shikmim et Amnon sur la mer de Galilée ont également été fermées aux visiteurs supplémentaires après avoir atteint leur pleine capacité, a indiqué l’Autorité des parcs.

Des Israéliens profitent du défilé aérien de Yom HaAtsmaout sur la plage de Tel Aviv, le 15 avril 2021. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Pendant ce temps, des avions de l’armée de l’air israélienne ont survolé le pays pour marquer l’occasion. Le survol, un évènement populaire et emblématique des célébrations de Yom HaAtsmaout, passe au-dessus de plus de villes et villages que d’habitude cette année, dans ce que l’armée israélienne a appelé un « salut » à tous les citoyens israéliens.

L’année dernière, au début de la pandémie de COVID-19, le survol avait rendu hommage au personnel médical des hôpitaux du pays.

Parmi les autres événements officiels de Yom HaAtsmaout prévus jeudi, citons le Concours biblique international, ce matin, et la cérémonie de remise du Prix Israël, qui aura lieu à 18h30.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...