La parade aérienne de Yom HaAtsmaout aura bien lieu cette année
Rechercher

La parade aérienne de Yom HaAtsmaout aura bien lieu cette année

"Pour saluer tous les Israéliens", le défilé aérien militaire va inclure plus de villes que jamais après la levée de la majeure partie des restrictions

Le personnel médical israélien applaudit une équipe de voltige aérienne israélienne qui survole l'hôpital Shaarei Tsedek à Jérusalem le 72e Yom HaAtsmaout d'Israël, le 29 avril 2020. (Crédit : Olivier Fitoussi / Flash90)
Le personnel médical israélien applaudit une équipe de voltige aérienne israélienne qui survole l'hôpital Shaarei Tsedek à Jérusalem le 72e Yom HaAtsmaout d'Israël, le 29 avril 2020. (Crédit : Olivier Fitoussi / Flash90)

Israël se prépare à marquer son 73e jour de l’Indépendance avec un défilé aérien au public après une année difficile marquée par la pandémie, d’autant que les célébrations de l’année passée ont été pour la plupart annulées par le confinement national, a déclaré l’armée vendredi.

Le défilé aérien annuel de Yom HaAtsmaout, une coutume populaire et emblématique des célébrations, passera au-dessus de davantage de villes que d’habitude, « pour saluer tous les citoyens d’Israël », a déclaré un porte-parole de l’armée.

Contrairement à l’année dernière, les rassemblements de masse seront autorisés pour admirer les avions militaires effectuer des loopings, dans le respect des restrictions allégées relatives au coronavirus.

Le défilé aérien déploiera des avions de combat F-15, F-16, F-16I et F-35, l’avion d’entraînement Lavi, les avions cargo C-130 et C-130J et l’avion de ravitaillement Boeing.

Les hélicoptères Black Hawk, Sea Stallion, Panther et Apache devraient également participer au défilé entre 10h30 et 13h00 le 15 avril.

Le spectacle aérien militaire du 69e Yom HaAtsmaout d’Israël, le 2 mai 2017. (Flash90)

De plus, l’armée a planifié une performance de sa flotte d’avions acrobatiques, avec quatre avions volant en formation à travers le pays entre 8h45 et 15h00.

On pourra admirer les acrobaties aériennes au-dessus de Tibériade, Nahariya, Acre, Haïfa, Tel Aviv, Ashdod, Ashkelon, Beer Sheva, le parc Sacher et le parc de l’Indépendance de Jérusalem.

Un programme horaire plus précis et détaillé, ainsi qu’une application pour suivre les vols, seront publiés avant les événements, a déclaré l’armée.

En 2020, au début de la pandémie de coronavirus en Israël, les performances de voltige aérienne avaient rendu hommage au personnel médical des hôpitaux du pays.

Cette année, les cérémonies officielles de Yom HaZikaron et de Yom Hatsmaout auront lieu les 13 et 15 avril, mais avec moins de monde que d’habitude. Tous les participants devront être munis d’un « passeport vert » – une preuve qu’ils ont bien reçu les deux doses du vaccin anti-COVID-19 ou qu’ils ont guéri du virus.

Les municipalités seront autorisées à organiser des célébrations de Yom HaAtsmaout pour les vaccinés. Dans les localités où le risque d’infection est limité, selon la taille du lieu, jusqu’à 3 000 personnes vaccinées seront autorisées à se rassembler en intérieur, et 5 000 en extérieur.

Des feux d’artifice illuminent le ciel à Holon alors qu’Israël célèbre son 72e Yom HaAtsmaout en confinement, le 28 avril 2020. (Crédit : Yossi Aloni / Flash90)

Les cas graves de COVID-19 en Israël ont chuté jeudi à leur plus bas niveau depuis décembre, alors que la campagne de vaccination du pays continue à progresser, avec plus de 4,8 millions de citoyens ayant déjà reçu les deux doses du vaccin. Il y avait jeudi 374 personnes dans un état grave, dont 218 sous respirateur.

Depuis le début de la pandémie, 833 456 personnes en Israël ont été diagnostiquées avec le coronavirus, dont 6 533 cas actifs à l’heure actuelle.

Sur les 39 677 tests de dépistage du virus effectués mercredi, environ 1,3 % étaient positifs – soit 489 nouveaux cas, ce qui représente une baisse continue depuis janvier quand le taux de tests positifs avait dépassé 10 %.

23 autres personnes sont mortes de la COVID-19 mercredi, et 21 autres décès ont été signalés jeudi soir, ce qui porte le bilan à 6 220 morts au total.

Le nombre de reproduction de base du virus, qui représente le nombre moyen de personnes infectées par chaque porteur du virus, est de 0,57. Un chiffre inférieur à 1 signifie que l’épidémie s’atténue. Le chiffre représente la situation d’il y a 10 jours en raison de la période d’incubation.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...