Pour Cameron, il vaut mieux pour Israël que le Royaume-Uni reste dans l’UE
Rechercher

Pour Cameron, il vaut mieux pour Israël que le Royaume-Uni reste dans l’UE

"En tant que membre de l’UE, la Grande-Bretagne peut influencer l’Europe sur le sujet israélien", a déclaré le Premier ministre britannique

Le Premier ministre britannique après son discours à la Knesset, le 12 mars  2014. (Crédit : AFP/ Jim Hollander/Pool)
Le Premier ministre britannique après son discours à la Knesset, le 12 mars 2014. (Crédit : AFP/ Jim Hollander/Pool)

Le Premier ministre britannique David Cameron a déclaré qu’un vote en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (UE) dans le référendum de jeudi sur le « Brexit » affaiblirait la position d’Israël sur la scène mondiale.

S’exprimant au dîner annuel de l’œuvre de charité anglaise Jewish Care, Cameron a déclaré qu’en tant que membre de l’UE, la Grande-Bretagne pouvait influencer l’institution intergouvernementale sur le sujet israélien.

« Quand nous combattons le terrorisme et l’extrémisme islamiste, faisons-nous cela mieux seuls ou en combattant ensemble, avec nos partenaires européens ? Quand l’Europe discute de l’attitude envers Israël, voulez-vous que la Grande-Bretagne, le plus grand ami d’Israël, soit là pour s’opposer au boycott ou vous voulez-nous en-dehors des négociations, sans pouvoir intervenir dans la conversation ? », a demandé Cameron.

Il a également récemment critique une affiche de la campagne pour la sortie de l’UE montrant une file d’immigrants passant eu Europe le long des mots « point de rupture », suggérant qu’il s’agissait d’une réminiscence de la propagande nazie.

David Cameron addresses the only topic in town at Jewish Care dinner, saying he wants to be at the table to influence policy when EU decides approach to Israel and attacking Nigel Farage poster as 'opposite of everything that makes Britain great'

Posted by Justin Cohen on Monday, 20 June 2016

« Quand je regarde cette affiche… Je vois le contraire de tout ce qui rend grand notre pays. Je suis fier que la Grande-Bretagne accueille les peuples qui fuient la persécution, y compris ceux qui ont fui les nazis et les pogroms russes », a déclaré Cameron.

« Je hais que ce fléau soit revenu dans ce monde, et particulièrement dans notre pays. Je promets que partout où nous voyons de l’antisémitisme, des politiciens qui devraient mieux savoir, aux graffitis offensants sur les synagogues et les maisons, je ferai tout ce que je peux pour le conduire en-dehors de ce pays », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...