Pour dénoncer une initiative des Pays-Bas, un élu utilise une étoile jaune…
Rechercher

Pour dénoncer une initiative des Pays-Bas, un élu utilise une étoile jaune…

Arnoud van Doorn a publié une photo du symbole que les Juifs devaient porter pendant la Shoah, avec les mots "corona app", à la veille de Yom HaShoah

Une photo tweetée par un conseiller municipal de La Haye, qui fait référence aux étoiles jaunes que les Juifs ont été obligés de porter pendant la Shoah, pour protester contre une application de surveillance des porteurs de coronavirus. (Crédit : Arnoud van Doorn/Twitter via JTA)
Une photo tweetée par un conseiller municipal de La Haye, qui fait référence aux étoiles jaunes que les Juifs ont été obligés de porter pendant la Shoah, pour protester contre une application de surveillance des porteurs de coronavirus. (Crédit : Arnoud van Doorn/Twitter via JTA)

AMSTERDAM (JTA) — A la veille de Yom HaShoah, un responsable politique néerlandais de confession musulmane a tweeté une photo d’une étoile jaune pour protester contre un projet de suivi des porteurs du Covid-19.

Arnoud van Doorn, membre du conseil municipal de La Haye, a publié cette photo lundi, date anniversaire de la naissance d’Adolf Hitler. En Israël, Yom HaShoah est le jour de deuil pour les victimes de la Shoah. Également observé par de nombreux Juifs dans le monde entier, Yom HaShoah a commencé lundi soir et se prolonge jusqu’à mardi soir.

En 2018, il avait tweeté une prière à Allah pour « exterminer les sionistes » et déclaré que le jeûne de Yom Kippour n’aiderait pas les Juifs à expier les péchés d’Israël. Son Parti de l’unité affirme sur son site web qu’il s’efforce de « promouvoir les intérêts de la communauté islamiste ».

L’homme politique néerlandais de confession musulmane Arnoud van Doorn. (Capture d’écran YouTube)

Son tweet de lundi montrait une étoile jaune, comme celle que les nazis ont fait porter aux Juifs pendant la Shoah, avec la mention »corona app ». Une légende accompagne la photo : « Pas d’application corona obligatoire », en référence à un test effectué par le gouvernement néerlandais d’une application pour smartphone qui permettrait aux autorités de surveiller les déplacements et les interactions des personnes, y compris celles qui sont porteuses ou susceptibles d’être porteuses du virus, afin de freiner sa propagation.

Tom de Nooijer, membre du conseil municipal d’Oldebroek, une ville située à une soixantaine de kilomètres à l’est d’Amsterdam a vivement critiqué le tweet.

« Enlève cette étoile, Arnoud. Tu n’as aucun droit d’y faire référence », a écrit Tom de Nooijer, qui représente le parti chrétien SGP pro-israélien.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...