Israël en guerre - Jour 226

Rechercher

Pour ESPN, la star du basket Meyers Leonard revient sur ses propos antisémites

L’ex-pivot des Miami Heat a dit au journaliste Jeremy Schaap, lauréat de plusieurs Emmy Awards, que son « énorme bourde » l’avait rapproché d’une communauté clémente et chaleureuse

Meyers Leonard, des Miami Heat, lors de l’hymne national avant un match de basketball de la NBA contre les Phoenix Suns, le samedi 8 août 2020, à Lake Buena Vista, en Floride. (Crédit : AP Photo/Ashley Landis, pool)
Meyers Leonard, des Miami Heat, lors de l’hymne national avant un match de basketball de la NBA contre les Phoenix Suns, le samedi 8 août 2020, à Lake Buena Vista, en Floride. (Crédit : AP Photo/Ashley Landis, pool)

Près de deux ans après avoir proféré une insulte antisémite sur une plate-forme de jeux vidéo, la star du basketball a évoqué l’incident et son cheminement personnel, depuis, dans une interview donnée au journaliste juif d’ESPN, Jeremy Schaap.

« Je sais que j’ai fait une énorme, énorme erreur », a déclaré Leonard au micro de Schaap, lauréat de 11 Emmy Awards qui a produit de nombreuses émissions liées à la question juive pour ESPN.

« Comment tout ceci a pu arriver ? Je ne ferais pas de mal à une mouche. »

Leonard, qui était alors membre de l’équipe des Miami Heat, avait employé le mot « kike » lors de la diffusion en direct du jeu vidéo « Call of Duty » sur la plateforme de streaming Twitch, en mars 2021.

Les réactions ne s’étaient pas fait attendre : Leonard avait été suspendu par son équipe et mis à l’amende par la ligue. Il avait ensuite été échangé par son équipe avant qu’il soit mis fin à son contrat.

Leonard avait présenté des excuses dès le lendemain : « Je suis profondément désolé d’avoir employé une insulte antisémite lors d’un live hier. Mon ignorance, au moment des faits, du sens de ce mot, de son histoire et de son caractère particulièrement injurieux envers la communauté juive ne peut me servir d’excuse. J’ai eu tort. »

Blessé au moment des faits, le joueur, qui culmine à 2,16m, n’a plus joué dans la NBA depuis.

Aujourd’hui rétabli, il tente de revenir et s’est récemment entraîné avec les Lakers de Los Angeles.

Schaap s’est entretenu avec Leonard pour le podcast ESPN Daily, puis avec l’animateur du podcast, Pablo Torre.

Leonard, qui dit ne pas s’être pardonné son erreur, a évoqué avec Schaap les conséquences de l’incident, parmi lesquelles des mesures de sécurité 24 heures sur 24 pour lui et sa famille, suite à des menaces sérieuses. Il aurait même pensé mettre fin à ses jours.

Meyers Leonard, de l’équipe des Miami Heat, s’échauffe avant un match contre les Washington Wizards au Capital One Arena, le 9 janvier 2021, à Washington. (Crédit : Scott Taetsch/Getty Images Amérique du Nord/AFP)

« En toute franchise, j’ai eu le sentiment d’avoir fichu ma vie en l’air, gâché tout ce pour quoi j’avais travaillé », a déclaré Leonard.

Torre a mis le faux-pas de Leonard en perspective avec le scandale déclenché par Kyrie Irving, affirmant qu’Irving « était le nouveau visage d’un antisémitisme retentissant, sans commune mesure dans l’histoire de la NBA voire dans celle du sport moderne ».

Schaap a évoqué le regain d’antisémitisme aux États-Unis, et notamment la fusillade meurtrière de la synagogue de Pittsburgh, en 2018.

« Ces dernières années, la communauté juive a été prise pour cible avec une intensité qu’elle n’avait plus vu depuis longtemps », a déclaré Schaap.

Schaap a précisé avoir démarré l’interview avec Leonard en lui demandant s’il savait ce qu’il disait lorsqu’il a utilisé cette insulte.

« Absolument pas », a réagi Leonard.

« Encore une fois, ce que j’ai fait ce jour-là est inexcusable. Mon ignorance, malheureusement, était bien réelle. J’étais ignorant. »

Jeremy Schaap, journaliste sur ESPN, anime une table ronde du Congrès sur les sports universitaires et l’état actuel de l’athlétisme NCAA, le 1er novembre 2011, au Capitole à Washington. (Crédit : AP Photo/Pablo Martinez Monsivais)

Leonard a précisé avoir entendu le mot sur une des plateformes de jeux en ligne, dont on sait qu’elles sont souvent des foyers d’antisémitisme et d’autres formes de haine.

Schaap et Torre ont rapidement évoqué l’histoire de cette insulte. Schaap s’est dit enclin à croire que Leonard ignorait effectivement le sens de ce mot.

« J’en ai parlé avec de jeunes Juifs citadins, qui m’ont assuré n’avoir jamais entendu ce mot, ce qui m’a beaucoup surpris », a déclaré Schaap.

« Evidemment, Meyers Leonard avait, lui, déjà entendu ce mot, puisqu’il s’en est servi. C’est différent. Mais dans la mesure où tous ces jeunes juifs ignorent ce que ce mot signifie, il est pour moi très plausible qu’il n’en ait pas connu le sens exact. »

Schaap et Leonard sont également revenus sur la chronologie du scandale, depuis le moment où il a prononcé le mot en ligne jusqu’à ses contacts avec la communauté juive du sud de la Floride.

Quelques jours seulement après l’incident, Leonard est allé voir Pinny Andrusier, rabbin affilié au mouvement Habad-Loubavitch dans le comté voisin de Broward.

« Vous êtes un homme bon avec une belle âme », lui aurait dit Leonard Andrusier.

« C’est arrivé pour une bonne raison. Un jour, vous comprendrez. »

Leonard a, par la suite rencontré, des membres de la communauté locale, et notamment des survivants de la Shoah, en plus de représentants de l’Anti-Defamation League et de la Fédération juive du Grand Miami.

Schaap a demandé à Leonard ce qu’il retenait de la culture ou de la tradition juive. Sa réponse a été : l’amour.

« Sortez de chez vous, aimez les gens », a déclaré Leonard.

« Soyez gentil. Pardonnez. À travers cette grosse erreur, que j’ai commise, j’ai rencontré des gens très chaleureux. J’ai rencontré des gens qui avaient traversé des moments extrêmement difficiles, et qui pourtant m’aimaient. Et ils voulaient que je m’aime moi aussi. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.