Pour le Hamas, c’est l’Égypte qui a causé l’effondrement d’un tunnel à Gaza
Rechercher

Pour le Hamas, c’est l’Égypte qui a causé l’effondrement d’un tunnel à Gaza

Selon les groupes armés palestiniens, les forces égyptiennes auraient injecté du gaz dans le tunnel ; trois Palestiniens de Gaza sont morts ; Le Caire n'a pas commenté l'incident

Un ouvrier palestinien dans un tunnel de contrebande à Rafah, à la frontière entre la bande de gaza et l'Égypte, le 30 septembre 2013. (Crédit : AP/Hatem Moussa)
Un ouvrier palestinien dans un tunnel de contrebande à Rafah, à la frontière entre la bande de gaza et l'Égypte, le 30 septembre 2013. (Crédit : AP/Hatem Moussa)

Les corps sans vie de trois Palestiniens ont été découverts, vendredi, après l’effondrement d’un tunnel souterrain qui reliait le sud de la bande de Gaza à l’Égypte, ont annoncé les autorités de l’enclave côtière dirigée par le Hamas.

« Les équipes de défense civile ont trouvé trois corps dans le souterrain, près de la frontière, au sud de Rafah », après l’écroulement d’une partie du tunnel, jeudi, a dit dans un communiqué le porte-parole du ministère de l’Intérieur Iyad al-Bozom.

« Ces morts se sont produites après l’injection de gaz dans le tunnel du côté égyptien, ce qui a entraîné l’effondrement qui a tué trois ouvriers », a déclaré une source proche du Hamas sous couvert d’anonymat.

L’Égypte n’a pas commenté l’incident.

Les Palestiniens, dans le passé, avaient expliqué que l’Égypte utilisait du gaz pour empêcher l’utilisation de ces tunnels illégaux découverts le long de la frontière.

L’Égypte a démoli des centaines de tunnels entre son territoire et Gaza mais des trafiquants d’armes ou de produits de toute sorte exploiteraient encore un certain nombre de ces voies souterraines.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...