Pour un réseau éducatif libéral orthodoxe en Israël, c’est la fin d’une ère
Rechercher

Pour un réseau éducatif libéral orthodoxe en Israël, c’est la fin d’une ère

Le rabbin Shlomo Riskin a quitté son poste à la tête d'un vaste réseau éducatif israélien, 35 ans après l'avoir fondé

Le rabbin Shlomo Riskin, grand rabbin d'Efrat, pendant un service de prière, le 6 juillet 2015 (Crédit : Gershon Elinson/Flash90)
Le rabbin Shlomo Riskin, grand rabbin d'Efrat, pendant un service de prière, le 6 juillet 2015 (Crédit : Gershon Elinson/Flash90)

Le rabbin Shlomo Riskin a officiellement abandonné la réseau d’écoles et de séminaires orthodoxes libéraux qu’il avait fondé il y a 35 ans, se faisant remplacer par le rabbin Kenneth Brander.

Brander, ancien administrateur de la Yeshiva University, a pris mercredi ses fonctions de président et de Rosh Yeshiva, ou principal d’école, à Ohr Torah Stone à Jérusalem.

Avant de rejoindre la Yeshiva University, Brander a été rabbin de la synagogue Boca Raton, dans le sud de la Floride, pendant 14 ans. Lui, son épouse et son fils ont fait leur alyah au mois de juillet.

« Notre mission n’est pas de dicter leur chemin à ceux auprès de qui nous nous sommes engagés – les milliers de personnes dans nos classes et les centaines de milliers de personnes avec lesquelles nous sommes en lien au sein de la communauté », a dit Brander lors de la cérémonie. « Nous souhaitons plutôt créer la musique qui puisse permettre à chacun de trouver sa propre harmonie spirituelle à travers laquelle se crée le lien entre le peuple juif, la Torah et l’Etat d’Israël ».

Le rabbin Kenneth Brander lors d’un cours (Crédit : rabbikennethbrander.com)

Riskin, 77 ans, continuera pour sa part à occuper le poste de grand rabbin de la ville d’Efrat, en Cisjordanie, qu’il avait cofondé en 1983. Avant de s’installer en Israël, il s’était déjà démarqué en créant la synagogue de Lincoln Square dans l’Upper West Side à New York.

Ohr Torah Stone est à la tête d’écoles orthodoxes modernes qui vont du collège à des programmes d’études supérieures.

Le réseau comprend un programme de cinq ans de formation des femmes, similaires à celui que les autorités légales juives font suivre aux rabbins. Il comprend également la première école formant les avocats des tribunaux rabbiniques à destination des femmes et un corpus d’études juives qui a été l’un des tous premiers à enseigner le Talmud aux femmes. Le programme mis en place par le réseau, qui souligne le sionisme et offre des opportunités élargies aux femmes, se distingue de celui des orthodoxes haredim.

Cette investiture survenue lors de la cérémonie organisée au théâtre de Jérusalem, qui a accueilli 950 personnes, a marqué le lancement d’un mois de fêtes qui s’achèvera par un dîner à New York.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...