Prague signe un accord avec Israël pour l’achat d’un système de défense aérienne
Rechercher

Prague signe un accord avec Israël pour l’achat d’un système de défense aérienne

La vente de la batterie de missiles de Rafael, d'une valeur de plusieurs centaines de millions de dollars, vise à moderniser l'arsenal anti-aérien datant de l'ère soviétique

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un missile sol-air SPYDER lors d'un test, photographie non datée. (Rafael Advanced Defense Systems Ltd.)
Un missile sol-air SPYDER lors d'un test, photographie non datée. (Rafael Advanced Defense Systems Ltd.)

La République tchèque a signé un accord avec Israël pour l’achat d’un nouveau système de défense aérienne auprès d’une entreprise publique de défense, a annoncé le ministère de la Défense.

Le ministère a fait savoir samedi soir que la vente longuement discutée avait été signée pour le SPYDER, un système de missiles sol-air de basse à haute altitude. Selon le fabricant, Rafael Advanced Defense Systems Ltd, le système est « conçu pour contrer les attaques par une variété de menaces aériennes incluant les avions, les hélicoptères et les véhicules aériens sans pilote ».

Selon le ministère, la République tchèque va acheter quatre batteries SPYDER, et les négociations concernant le prix exact et les conditions ont commencé.

Le ministère tchèque de la Défense s’attend à ce que l’accord, d’une valeur de quelque 430 millions de dollars, soit finalisé début 2021, la livraison intervenant deux ans plus tard.

Le ministère israélien a confirmé que l’accord serait « évalué à des centaines de millions de dollars ».

Le ministre tchèque de la Défense, Lubomir Metnar, a déclaré que le système israélien serait la clé de la modernisation des forces armées tchèques.

Il viendrait remplacer un système anti-aérien obsolète datant de l’époque soviétique, le 2K12 KUB, et viendrait défendre les centres militaires et civils tels que les centres industriels, les centrales nucléaires, les aéroports et autres installations importantes.

« Nous remercions le gouvernement tchèque pour son partenariat et pour la décision d’équiper ses forces armées avec les systèmes de défense aérienne israéliens. C’est une nouvelle étape importante dans le renforcement des relations de sécurité entre nos deux pays, et c’est aussi une excellente nouvelle pour les industries de défense israéliennes dans une période aussi complexe », a commenté le ministre de la Défense Benny Gantz à propos de l’accord.

Le système SPYDER comprend un réseau de radars produit par Elta, une filiale d’Israel Aerospace Industries.

L’armée tchèque a déclaré qu’elle avait analysé neuf systèmes de sept fabricants avant de se prononcer en faveur du système israélien.

« Nous sommes très fiers d’avoir été sélectionnés pour fournir des systèmes SPYDER à la République tchèque par le biais d’un processus de gouvernement à gouvernement. La décision de choisir SPYDER, développé et produit par Rafael, est un vote de confiance significatif dans nos capacités de défense aérienne prouvées au fil des ans », s’est félicité Ariel Karo, vice-président exécutif du marketing et du développement commercial de Rafael.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...