Premier cas de nouveau coronavirus en Arabie saoudite
Rechercher

Premier cas de nouveau coronavirus en Arabie saoudite

Plusieurs pays du Golfe ont annoncé des mesures visant à couper leur lien avec l'Iran, principal foyer de l'épidémie au Moyen-Orient, afin d'empêcher la propagation du virus

Un passager porte un masque par mesure de précaution contre le coronavirus à son arrivée en bus dans la zone kurde syrienne en provenance du Kurdistan irakien via le poste frontière de Semalka au nord-est de la Syrie le 26 février 2020. (Crédit : Delil SOULEIMAN / AFP)
Un passager porte un masque par mesure de précaution contre le coronavirus à son arrivée en bus dans la zone kurde syrienne en provenance du Kurdistan irakien via le poste frontière de Semalka au nord-est de la Syrie le 26 février 2020. (Crédit : Delil SOULEIMAN / AFP)

Le ministère saoudien de la Santé a confirmé lundi un premier cas de nouveau coronavirus en Arabie saoudite, une personne testée positive après son retour d’Iran.

L’homme infecté est actuellement « isolé à l’hôpital » et avait fait escale à Bahreïn, a indiqué le ministère dans un communiqué relayé par l’agence de presse officielle SPA.

L’Arabie saoudite était le seul pays du Golfe à n’avoir annoncé jusqu’ici aucun cas de nouveau coronavirus sur son sol.

Des mesures préventives avaient toutefois été prises ces derniers jours: le pays a ainsi interdit l’entrée dans ses villes saintes, La Mecque et Médine, aux citoyens des six nations du Conseil de coopération du Golfe (CCG) et suspendu l’octroi des visas pour la Omra, le petit pèlerinage musulman.

Décision sans précédent, cette suspension a laissé des milliers de pèlerins dans l’incertitude et soulevé des inquiétudes quant à la tenue du hajj, le grand pèlerinage, un des cinq piliers de l’islam, qui doit commencer cette année entre fin juillet et début août.

L’organisation du hajj et plus généralement la gestion des lieux saints de l’islam constituent pour le royaume un défi logistique de taille ainsi qu’une importante source de revenus.

Des milliers de pèlerins rassemblés à la msquée Namirah, près du Mont Arafat, à La Mecque à l’occasion du Hajj, le 20 août 2018. (Crédit : AFP/ AHMAD AL-RUBAYE)

Ryad espère attirer 2,7 millions de fidèles durant le hajj de 2020, d’après le site internet du ministère du Pèlerinage.

Près de 140 cas de nouveau coronavirus ont été détectés dans le Golfe.

Plusieurs pays du Golfe ont annoncé des mesures visant à couper leur lien avec l’Iran, principal foyer de l’épidémie au Moyen-Orient, afin d’empêcher la propagation du virus, après le retour d’Iran de plusieurs pèlerins infectés.

Avec un bilan total de 66 morts sur plus de 1 500 personnes contaminées, l’Iran est l’un des pays les plus touchés par l’épidémie de pneumonie virale après la Chine.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a envoyé lundi une première équipe de médecins et plusieurs tonnes de matériel médical en Iran.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...