Premières médailles d’argent et de bronze pour une skieuse israélienne
Rechercher

Premières médailles d’argent et de bronze pour une skieuse israélienne

Noa Szollos, âgée de 16 ans et demi, est entrée dans l’histoire du sport israélien en devenant la première athlète du pays à remporter une médaille lors de jeux olympiques d’hiver

La skieuse israélienne Noa Szollos, aux Jeux olympiques de la jeunesse d'hiver de 2020, à Lausanne. (Crédit : Olympic.org / Bruno Cuaz)
La skieuse israélienne Noa Szollos, aux Jeux olympiques de la jeunesse d'hiver de 2020, à Lausanne. (Crédit : Olympic.org / Bruno Cuaz)

La skieuse israélienne Noa Szollos, âgée de 16 ans et demi, est entrée dans l’histoire du sport israélien le 11 janvier dernier en devenant la première athlète du pays à remporter une médaille lors de jeux olympiques d’hiver.

La jeune skieuse a terminé troisième lors du super G des Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver dans la station des Diablerets, à proximité de Lausanne. Le lendemain, elle a remporté la médaille d’argent du combiné alpin à l’issue de la manche de slalom.

Noa Szollos est membre de l’équipe nationale de ski israélienne depuis deux ans. Israël est la seule nation qu’elle ait représentée, bien qu’elle ne se soit rendue dans le pays que deux fois.

« Je suis très fière d’être la première championne d’Israël à parvenir à atteindre un podium aux Jeux d’hiver », a-t-elle déclaré. « C’est un sentiment tellement fort de pouvoir représenter le pays de cette manière. »

https://web.facebook.com/watch/?v=613903306035099

Noa Szollos est née à Budapest dans une famille juive. Elle s’entraîne à Waidhofen, en Autriche. Son père, Peter, a été champion de ski hongrois avant d’obtenir la citoyenneté israélienne et de devenir coach.

« Au début, je pensais que ce serait difficile de me sentir Israélienne, explique la championne. Mais quand je me suis rendue en Israël, je me suis vraiment sentie comme chez moi. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...