Prières en pleine pandémie : Yom Kippour en images
Rechercher

Prières en pleine pandémie : Yom Kippour en images

Alors que le virus connaît un essor dans le monde entier, les Juifs ont prié dans les synagogues, les jardins et ailleurs

  • NORTH MIAMI, FLORIDA - SEPTEMBER Le rabbin Jonathan Berkun à l'écran alors qu'il assure un office de Yom Kippour, auquel les  fidèles assisent depuis leurs voitures en pleine pandémie de coronavirus,  dans un cinéma en plein air de Dezerland Park, à North Miami, en Floride, le 28 septembre 2020 (Crédit :   Joe Raedle/Getty Images/AFP
    NORTH MIAMI, FLORIDA - SEPTEMBER Le rabbin Jonathan Berkun à l'écran alors qu'il assure un office de Yom Kippour, auquel les fidèles assisent depuis leurs voitures en pleine pandémie de coronavirus, dans un cinéma en plein air de Dezerland Park, à North Miami, en Floride, le 28 septembre 2020 (Crédit : Joe Raedle/Getty Images/AFP
  • Des Israéliens prient aux abords d'une synagogue pour Yom Kippour, la journée la plus sainte de l'année juive, à Tel Aviv, le 27 septembre 2020 (Crédit : AP Photo/Sebastian Scheiner)
    Des Israéliens prient aux abords d'une synagogue pour Yom Kippour, la journée la plus sainte de l'année juive, à Tel Aviv, le 27 septembre 2020 (Crédit : AP Photo/Sebastian Scheiner)
  • Alexis Weinberg à l'extérieur de sa voiture pendant un service de Yom Kippour organisé par le centre juif  Aventura Turnberry  pendant la pandémie de coronavirus, dans un cinéma en plein air de Dezerland Park, à North Miami, en Floride, le 28 septembre 2020 (Crédit : AP Photo/Lynne Sladky)
    Alexis Weinberg à l'extérieur de sa voiture pendant un service de Yom Kippour organisé par le centre juif Aventura Turnberry pendant la pandémie de coronavirus, dans un cinéma en plein air de Dezerland Park, à North Miami, en Floride, le 28 septembre 2020 (Crédit : AP Photo/Lynne Sladky)
  • La sortie d'un office à Borough Park à New York, pendant Yom Kippour, le 28 septembre 2020. (Crédit : Spencer Platt/Getty Images/AFP)
    La sortie d'un office à Borough Park à New York, pendant Yom Kippour, le 28 septembre 2020. (Crédit : Spencer Platt/Getty Images/AFP)
  • Un fidèle marche dans le quartier Midwood de Brooklyn, à New York, le 28 septembre 2020 (Crédit : AP Photo/Kathy Willens)
    Un fidèle marche dans le quartier Midwood de Brooklyn, à New York, le 28 septembre 2020 (Crédit : AP Photo/Kathy Willens)
  • Le rabbin Jonathan Berkun, au centre, dirige un office pour Yom Kippour organisé par le centre juif  Aventura Turnberry, auquel les fidèles assisent depuis leurs voitures en pleine pandémie de coronavirus,  dans un cinéma en plein air de Dezerland Park, à North Miami, en Floride, le 28 septembre 2020 (Crédit : AP Photo/Lynne Sladky)
    Le rabbin Jonathan Berkun, au centre, dirige un office pour Yom Kippour organisé par le centre juif Aventura Turnberry, auquel les fidèles assisent depuis leurs voitures en pleine pandémie de coronavirus, dans un cinéma en plein air de Dezerland Park, à North Miami, en Floride, le 28 septembre 2020 (Crédit : AP Photo/Lynne Sladky)
  • Des femmes Juives prient pendant Yom Kippour, le jour du Grand pardon, à la synagogue Magen Abraham d'Ahmedabad, le 28 septembre 2020 (Crédit : SAM PANTHAKY / AFP)
    Des femmes Juives prient pendant Yom Kippour, le jour du Grand pardon, à la synagogue Magen Abraham d'Ahmedabad, le 28 septembre 2020 (Crédit : SAM PANTHAKY / AFP)
  • Le rabbin Guido Cohen souffle dans le Shofar alors qu'il dirige un office de Yom Kippour auquel les  fidèles assisent depuis leurs voitures en pleine pandémie de coronavirus,  dans un cinéma en plein air de Dezerland Park, à North Miami, en Floride, le 28 septembre 2020 (Crédit : Joe Raedle/Getty Images/AFP)
    Le rabbin Guido Cohen souffle dans le Shofar alors qu'il dirige un office de Yom Kippour auquel les fidèles assisent depuis leurs voitures en pleine pandémie de coronavirus, dans un cinéma en plein air de Dezerland Park, à North Miami, en Floride, le 28 septembre 2020 (Crédit : Joe Raedle/Getty Images/AFP)
  • Des Juifs prient à la fin de Yom Kippour, le jour du Grand pardon et journée la plus sainte du calendrier juif dans un espace en plein air au Moshav Haniel, le 28 septembre 2020 (Crédit : Chen Leopold/Flash90)
    Des Juifs prient à la fin de Yom Kippour, le jour du Grand pardon et journée la plus sainte du calendrier juif dans un espace en plein air au Moshav Haniel, le 28 septembre 2020 (Crédit : Chen Leopold/Flash90)
  • Des fidèles Juifs prient pendant Yom Kippour, le jour du Grand pardon, à la synagogue Magen Abraham d'Ahmedabad, le 28 septembre 2020 (Crédit : SAM PANTHAKY / AFP)
    Des fidèles Juifs prient pendant Yom Kippour, le jour du Grand pardon, à la synagogue Magen Abraham d'Ahmedabad, le 28 septembre 2020 (Crédit : SAM PANTHAKY / AFP)
  • Ariela Klepacz, à gauche, Sarah Halpern, au centre, et Gabriela Klepacz, à droite, se tiennent à l'extérieur de leur voiture pendant un office de Yom Kippour organisé par le centre juif Aventura Turnberry pendant la pandémie de coronavirus,  dans un cinéma en plein air de Dezerland Park, à North Miami, en Floride, le 28 septembre 2020 (Crédit :  JAP Photo/Lynne Sladky)
    Ariela Klepacz, à gauche, Sarah Halpern, au centre, et Gabriela Klepacz, à droite, se tiennent à l'extérieur de leur voiture pendant un office de Yom Kippour organisé par le centre juif Aventura Turnberry pendant la pandémie de coronavirus, dans un cinéma en plein air de Dezerland Park, à North Miami, en Floride, le 28 septembre 2020 (Crédit : JAP Photo/Lynne Sladky)
  • Un homme souffle dans le Shofar à la fin de Yom Kippour au Moshav Haniel, en Israël, le 28 septembre 2020 (Crédit : Chen Leopold/Flash90)
    Un homme souffle dans le Shofar à la fin de Yom Kippour au Moshav Haniel, en Israël, le 28 septembre 2020 (Crédit : Chen Leopold/Flash90)

Certains se sont rendus dans des synagogues, d’autres dans des rues, dans des jardins. D’autres encore ont assisté à des offices depuis les sièges de leurs voitures ou via Zoom – mais pour tout le monde, Yom Kippour a eu un goût très particulier, cette année, alors que la seconde vague de la pandémie s’est abattue sur le monde entier.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait vivement recommandé aux Israéliens de ne pas aller dans les synagogues pendant le jeûne – il reste toutefois difficile de déterminer si cet avis a été largement suivi.

Lundi soir, alors que Yom Kippour s’achevait, la police est intervenue lors de plusieurs incidents au cours desquels des Israéliens s’étaient regroupés à quelques douzaines, voire à des centaines, à Jérusalem et Bnei Brak, contrevenant en cela aux directives sanitaires.

Aux Etats-Unis, les hospitalisations et les décès des suites de la COVID-19 étaient en augmentation au sein de la communauté juive, mais l’ampleur exacte de la propagation de l’infection reste peu claire, en partie parce que les tests de dépistage ont été déconseillés dans certains secteurs par crainte des conséquences – qui comprendraient des fermetures d’école – qui pourraient suivre la révélation d’un grand nombre de cas positifs.

Et pourtant, les Juifs du monde entier ont marqué Yom Kippour en offrant un dernier plaidoyer pour conjurer la mort, et être inscrit dans le livre de la vie pour l’année à venir.

Des fidèles Juifs prient pendant Yom Kippour, le jour du Grand pardon, à la synagogue Magen Abraham d’Ahmedabad, le 28 septembre 2020 (Crédit : SAM PANTHAKY / AFP)
Alexis Weinberg à l’extérieur de sa voiture pendant un service de Yom Kippour organisé par le centre juif Aventura Turnberry pendant la pandémie de coronavirus, dans un cinéma en plein air de Dezerland Park, à North Miami, en Floride, le 28 septembre 2020 (Crédit : AP Photo/Lynne Sladky)
La sortie d’un office à Borough Park à New York City, pendant Yom Kippour, le 28 septembre 2020 (Crédit : Spencer Platt/Getty Images/AFP)
Le rabbin Jonathan Berkun, au centre, dirige un office pour Yom Kippour organisé par le centre juif Aventura Turnberry, auquel les fidèles assisent depuis leurs voitures en pleine pandémie de coronavirus, dans un cinéma en plein air de Dezerland Park, à North Miami, en Floride, le 28 septembre 2020 (Crédit : AP Photo/Lynne Sladky)
Des Juifs prient à la fin de Yom Kippour, le jour du Grand pardon et journée la plus sainte du calendrier juif dans un espace en plein air au Moshav Haniel, le 28 septembre 2020 (Crédit : Chen Leopold/Flash90)
Le rabbin Guido Cohen souffle dans le Shofar alors qu’il dirige un office de Yom Kippour auquel les fidèles assisent depuis leurs voitures en pleine pandémie de coronavirus, dans un cinéma en plein air de Dezerland Park, à North Miami, en Floride, le 28 septembre 2020 (Crédit : Joe Raedle/Getty Images/AFP)
Un fidèle marche dans le quartier Midwood de Brooklyn, à New York, le 28 septembre 2020 (Crédit : AP Photo/Kathy Willens)
Des Israéliens prient aux abords d’une synagogue pour Yom Kippour, la journée la plus sainte de l’année juive, à Tel Aviv, le 27 septembre 2020 (Crédit : AP Photo/Sebastian Scheiner)
NORTH MIAMI, FLORIDA – SEPTEMBER Le rabbin Jonathan Berkun à l’écran alors qu’il assure un office de Yom Kippour, auquel les fidèles assisent depuis leurs voitures en pleine pandémie de coronavirus, dans un cinéma en plein air de Dezerland Park, à North Miami, en Floride, le 28 septembre 2020 (Crédit : Joe Raedle/Getty Images/AFP
Des femmes Juives prient pendant Yom Kippour, le jour du Grand pardon, à la synagogue Magen Abraham d’Ahmedabad, le 28 septembre 2020 (Crédit : SAM PANTHAKY / AFP)
Un homme souffle dans le Shofar à la fin de Yom Kippour au Moshav Haniel, en Israël, le 28 septembre 2020 (Crédit : Chen Leopold/Flash90)
Ariela Klepacz, à gauche, Sarah Halpern, au centre, et Gabriela Klepacz, à droite, se tiennent à l’extérieur de leur voiture pendant un office de Yom Kippour organisé par le centre juif Aventura Turnberry pendant la pandémie de coronavirus, dans un cinéma en plein air de Dezerland Park, à North Miami, en Floride, le 28 septembre 2020 (Crédit : JAP Photo/Lynne Sladky)

La JTA a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...