Procès des attentats : Polémique sur l’audition d’enquêteurs le jour de Kippour
Rechercher

Procès des attentats : Polémique sur l’audition d’enquêteurs le jour de Kippour

L'un des avocats des victimes de l'attentat commis à l’Hyper Cacher a expliqué regretter la décision de cette date pour ces auditions, qui auraient intéressées les victimes

Des gardes républicains devant l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes, avant une cérémonie commémorant le 2e anniversaire de l'attentat mortel contre le magasin, le 5 janvier 2017. (Crédit : Christophe Archambault/AFP)
Des gardes républicains devant l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes, avant une cérémonie commémorant le 2e anniversaire de l'attentat mortel contre le magasin, le 5 janvier 2017. (Crédit : Christophe Archambault/AFP)

Le député Meyer Habib a rapporté hier sur Twitter que des auditions auraient lieu le jour de Yom Kippour à la cour d’assises spéciale de Paris, où se déroule depuis le 2 septembre le procès des attentats parisiens de 2015.

Le responsable a indiqué qu’il écrirait à ce sujet au ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, et au président Emmanuel Macron.

« La République, c’est la laïcité, pas l’inhumanité ! Les quatre victimes ont été assassinées parce que Juives en faisant les courses de Shabbat à l’Hyper Cacher ! Maintenir les auditions à Kippour est une honte, une injure à leur mémoire et leur foi », a posté le député.

S’il laissait entendre que des auditions de témoins et de victimes de l’attentat contre l’Hyper Cacher devaient avoir lieu ce jour sacré, seuls des auditions d’enquêteurs doivent en fait avoir lieu le 28 septembre.

Me Elie Korchia, l’un des avocats des victimes de l’attentat commis à l’Hyper Cacher, a néanmoins expliqué regretter la décision de cette date pour ces auditions, qui auraient intéressées les victimes.

Il a ainsi réclamé le retour à un précédent calendrier, qui ne prévoyait ce jour-là que des auditions mineures.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...