Propos négationnistes : Dieudonné entendu par le parquet de Genève
Rechercher

Propos négationnistes : Dieudonné entendu par le parquet de Genève

"Je sais qu'il y a ici un espace de liberté d'expression qui est supérieur à la France", a affirmé le polémiste

Dieudonné M'Bala M'Bala (Crédit : capture d'écran YouTube)
Dieudonné M'Bala M'Bala (Crédit : capture d'écran YouTube)

Le polémiste Dieudonné, qui n’avait pas répondu à une première convocation en janvier, a finalement été entendu mardi par le parquet de Genève pour des propos négationnistes qu’il aurait tenus lors de spectacles en Suisse.

L’audience s’est tenue en sa présence et « l’instruction se poursuit », a indiqué le parquet genevois à l’AFP.

Le 17 janvier, Dieudonné avait fait faux bond à la justice genevoise, faisant valoir qu’il était en tournée en France.

Mardi, à son arrivée au ministère public genevois, il a déclaré aux médias suisses être « content » d’être entendu par la justice de Genève. « Je sais qu’il y a ici un espace de liberté d’expression qui est supérieur à la France », a-t-il expliqué en short, baskets et chaussettes jaunes.

Sa convocation fait suite à diverses plaintes déposées cette année par la Coordination intercommunautaire suisse contre l’antisémitisme et la diffamation (Cicad), qui accuse Dieudonné d’avoir tenu des « propos négationnistes sur les chambres à gaz » lors de ses spectacles à Nyon en janvier et à Genève en juin.

A cela s’ajoute une plainte pour « injure publique » à l’encontre de la Cicad, qui dénonce des propos tenus durant le spectacle. Le secrétaire général de la Cicad, Johanne Gurfinkiel, a également porté plainte à titre personnel pour avoir été traité de « raciste » par Dieudonné.

Selon le secrétaire général de la Cicad, lors de l’audience de mardi, Dieudonné « n’a pas assumé les propos qu’il tient dans ses spectacles, notamment les propos négationnistes ». « Là-dessus, il ne répond pas directement », a-t-il dit à l’AFP.

L’audition d’un « témoin » présent au spectacle est prévue le 5 mars, a-t-il précisé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...