Pyongyang annonce avoir testé une bombe H, une “réussite parfaite”
Rechercher

Pyongyang annonce avoir testé une bombe H, une “réussite parfaite”

La nouvelle explosion est 5 à 6 fois plus puissante que le dernier essai nucléaire nord-coréen

Des piétons devant une écran télévisé montrant Kim Jong-Un, le dictateur nord-coréen, à Tokyo, le 9 août 2017. (Crédit : Kazuhiro Nogi/AFP)
Des piétons devant une écran télévisé montrant Kim Jong-Un, le dictateur nord-coréen, à Tokyo, le 9 août 2017. (Crédit : Kazuhiro Nogi/AFP)

La Corée du Nord a testé dimanche une bombe à hydrogène, un essai qui s’est révélé être une « réussite parfaite », ont rapporté les médias officiels qui ajoutent que l’engin peut être monté sur ses missiles à longue portée.

Quelques heures après le sixième essai nucléaire nord-coréen, une présentatrice de la Télévision centrale coréenne a déclaré : « le test de la bombe à hydrogène était une réussite parfaite ».

Le « séisme artificiel » survenu dimanche en Corée du Nord, son sixième essai nucléaire, était cinq à six fois plus puissant que celui provoqué par son cinquième test, ont annoncé les services météorologiques sud-coréens.

Auparavant, l’agence Yonhap avait rapporté que le séisme était « 9,8 fois plus puissant » que l’essai de septembre.

« L’échelle de l’énergie [dégagée] était de cinq à six fois plus puissante que lors du cinquième essai nucléaire », a déclaré à la télévision Lee Mi-Sun, qui dirige l’Administration météorologique coréenne.

Les sismologues ont mesuré une secousse d’une magnitude de 6,3 près du principal site de tests atomiques nord-coréens, Punggye-ri.

Le Nord a mené son premier essai nucléaire en 2006 et les tests successifs ont servi à améliorer leur fiabilité en même temps que l’énergie produite augmentait.

La cinquième explosion en septembre 2016 avait provoqué un séisme de 5,3 de magnitude et dégagé une énergie de 10 kilotonnes, c’est à dire moins que la bombe qui avait détruit Hiroshima (15 kilotonnes).

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...