Rechercher

Quand Trump voulait organiser Miss Univers sur Massada

Le président américain aurait trouvé qu’un concours de beauté organisé dans les ruines du palais d’Hérode aurait été une bonne publicité

Vue aérienne de Massada. (Crédit : Andrew Shiva/CC BY-SAWikipedia)
Vue aérienne de Massada. (Crédit : Andrew Shiva/CC BY-SAWikipedia)

JTA – Pour sa première visite présidentielle en Israël à la fin du mois, Donald Trump aurait aimé prononcer un discours à Massada, la forteresse antique construite au sommet d’une montagne.

Nous ne savons pas encore s’il montera sur ce sommet, où se trouve un palais construit par le roi Hérode le Grand qui est devenu le symbole de la résistance juive il y a près de 2 000 ans, contre l’armée romaine conquérante. Mais ce n’est pas la première fois que le magnat de l’immobilier, ancienne star de la téléréalité, veut organiser un évènement dans les ruines de Massada.

Le magazine The Atlantic a annoncé cette semaine qu’en 2011, Trump voulait y organiser le concours Miss Univers, selon Eran Sidis, le directeur de cabinet du président de la Knesset ?

Massada, dont les derniers habitants juifs se sont suicidés en l’an 73 pour ne pas avoir à se rendre, est aujourd’hui surtout connue pour être une destination touristique. Grimer sa pente désertique irrégulière au lever du soleil est une obligation pour les groupes de touristes juifs comme ceux du programme Taglit, même si un funiculaire est disponible pour les moins intrépides.

C’est un lieu de concert populaire, avec des panoramas incroyables sur le désert du sud de Jérusalem, près de la mer Morte. Et c’est une destination profondément symbolique pour les membres de la brigade Nahal d’Israël, qui achèvent leur formation initiale par une marche de 12 heures entre leur base et le sommet de Massada.

Sidis a écrit sur Twitter que Trump, qui possédait le concours de beauté jusqu’en 2015, avait vu l’endroit comme un bon moyen de faire de la publicité, que ce soit pour Israël ou pour le concours. Mais si le concours y avait été organisé, la météo aurait pu s’en mêler. Le concours de beauté a généralement lieu en décembre, au moment du pic de l’hiver pluvieux, venteux et frais d’Israël. Peut-être pas le meilleur endroit pour un défilé en maillots de bain.

Le président américain Donald Trump lors d'une conférence de presse dans la Roseraie de la Maison Blanche, le 5 avril 2017. (Crédit : Nicholas Kamm/AFP)
Le président américain Donald Trump lors d’une conférence de presse dans la Roseraie de la Maison Blanche, le 5 avril 2017. (Crédit : Nicholas Kamm/AFP)

Quelle que soit la raison, le concours de beauté n’a pas eu lieu sur Massada. Cette année-là, il a été organisé à Sao Paulo, au Brésil, où les températures moyennes sont en décembre d’une vingtaine de degrés.

Sigal Samuel, qui a écrit l’article de The Atlantic, propose une explication à l’attraction de Trump pour Massada. Trump, écrit Samuel, « aime les opprimés. Pendant toute la campagne présidentielle, il s’est décrit comme un opprimé. Cultivant l’image d’un homme rejeté par l’establishment politique, les médias et les élites libérales, il s’est fait aimé des électeurs qui se voient eux-mêmes comme des ‘sans-grades’. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...