Québec: appel à la quarantaine pour les membres du Beth Habad de Côte-Saint-Luc
Rechercher

Québec: appel à la quarantaine pour les membres du Beth Habad de Côte-Saint-Luc

Une personne qui a fréquenté l’institution il y a peu a été testé positive au coronavirus – il aurait été infecté lors d’un mariage dans une synagogue de Côte-Saint-Luc

La congrégation Beth Chabad de Côte-Saint-Luc, dans l’ouest de l’île de Montréal. (Crédit : Beth Chabad C.S.L. / Facebook)
La congrégation Beth Chabad de Côte-Saint-Luc, dans l’ouest de l’île de Montréal. (Crédit : Beth Chabad C.S.L. / Facebook)

La congrégation Beth Habad de Côte-Saint-Luc, dans l’ouest de l’île de Montréal, a appelé ses fidèles qui ont récemment fréquenté son centre culturel, situé au 6501 Kildare, à se mettre en isolement, a rapporté le journal La Presse.

Une personne qui a fréquenté l’institution il y a peu a été testée positive au coronavirus – il aurait été infecté lors d’un mariage dans une synagogue du centre-ville de Côte-Saint-Luc. L’homme, qui réside à la résidence pour personnes âgées King David, a été hospitalisé à l’hôpital juif de Montréal. Les résidents de la maison de retraite qui ont été en contact avec lui ont été placés en quarantaine.

« Tout le monde qui était [au centre] Beth Chabad doit s’isoler », a insisté Sarah Raskin, directrice du centre culturel. « Nous savons que la personne est allée au centre, mais c’est une très grande place, on ne sait pas précisément ce qu’elle y a fait. »

« C’est un centre qui est fréquenté par de nombreuses personnes. La dernière prière tenue à la synagogue du centre a eu lieu samedi dernier. Il y avait un petit nombre de personnes et depuis, il n’y a pas eu d’autres prières », a-t-elle ajouté.  

François Legault, Premier ministre québécois, a ordonné mercredi la fermeture des lieux de culte et de rassemblement de la région.

Selon le dernier bilan, l’épidémie de nouveau coronavirus a causé la mort de près de 12 000 personnes à travers le monde, et a contaminé environ 272 000 personnes. Au Québec, en état d’urgence sanitaire jusqu’au 29 mars, il a causé la mort de cinq personnes et en a infecté 181.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...