Israël en guerre - Jour 191

Rechercher

Raid de l’armée à Jénine : Un adolescent palestinien tué, un terroriste interpellé

Selon des responsables israéliens, Jibril Zubeidi, frère du terroriste Zakaria, a été interpellé en lien avec l'enlèvement du corps d’un Israélien druze de l’hôpital en 2022

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des Palestiniens affrontent les forces de l'ordre israéliennes lors d’un raid dans la ville de Jénine, en Cisjordanie, le 26 janvier 2023. (Crédit : Nasser Ishtayeh/Flash90)
Des Palestiniens affrontent les forces de l'ordre israéliennes lors d’un raid dans la ville de Jénine, en Cisjordanie, le 26 janvier 2023. (Crédit : Nasser Ishtayeh/Flash90)

Un adolescent palestinien a été tué, dimanche, au moment où les soldats israéliens affrontaient des hommes armés dans le cadre d’une opération de jour à Jénine, dans le nord de la Cisjordanie.

L’armée israélienne et les autorités palestiniennes de la santé ont fait savoir que l’opération avait permis l’arrestation d’un terroriste activement recherché.

Dans une déclaration conjointe avec la police des frontières et l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet, l’armée israélienne a déclaré que Jibril Zubeidi s’était livré aux agents et soldats qui ont mené le raid.

Zubeidi aurait été impliqué dans l’enlèvement du corps d’un adolescent israélien druze, tué dans un accident de voiture, en novembre 2022.

Tiran Fero. (Autorisation)

La dépouille de Tiran Fero a finalement été restituée.

La déclaration conjointe parle de Zubeidi comme d’un agent du groupe terroriste dormant de Tanzim impliqué dans des attentats contre l’armée israélienne et la planification de futures attaques. Tanzim, fondée en 1995, est l’une des ailes armées du Fatah de Mahmoud Abbas qui avait joué un rôle clé dans les violentes manifestations du début de la deuxième Intifada, en 2000.

L’armée israélienne a fait savoir que ses hommes avaient riposté après avoir essuyé des tirs, des explosifs et des jets de pierres d’hommes armés palestiniens à Jénine.

Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne (AP) a déclaré que trois personnes avaient été grièvement blessées par des tirs israéliens lors des affrontements, dont l’une a succombé à ses blessures.

Selon le ministère, il s’agit de Qusai Radwan Waked, âgé de 14 ans.

L’armée a confirmé que plusieurs Palestiniens armés avaient été touchés par les tirs de ses soldats.

Aucun soldat israélien n’a été blessé lors du raid, ont déclaré des responsables.

L’armée a précisé avoir trouvé des munitions à l’intérieur d’une voiture en effectuant des recherches dans les environs.

Le frère de Zubeidi, Zakaria, est connu pour avoir orchestré des attentats terroristes pendant la deuxième Intifada.

Haut commandant des Brigades des martyrs d’Al Aqsa, Zakaria Zubeidi a été libéré de prison dans le cadre d’un accord d’amnistie conclu en 2007, puis arrêté de nouveau dix ans plus tard.

En septembre 2021, alors qu’il attendait son procès, Zubeidi s’est évadé de la prison de Gilboa, en compagnie de cinq prisonniers de haute sécurité palestiniens.

Ils ont tous été interpellés.

Daoud, un autre frère Zubeidi, a été tué lors d’affrontements avec l’armée israélienne à Jénine, en mai 2022.

Zakaria Zubeidi (au centre), qui s’était évadé de la prison de haute sécurité israélienne de Gilboa, entouré de gardiens de prison, se rend à une audience à Nazareth, dans le nord d’Israël, le 22 mai 2022 (Crédit : Oren Ziv / POOL)

Dimanche toujours, près de la ville israélienne d’Ahihud, la police a déclaré avoir arrêté un Palestinien soupçonné d’avoir planifié un attentat terroriste.

Selon des responsables des forces de l’ordre, la police aurait été informée de la présence du suspect, âgé de 26 ans, dans la ville palestinienne de Tulkarem et aurait immédiatement fouillé la zone.

Retrouvé dans la forêt d’Ahihud, il a été remis au Shin Bet aux fins d’interrogatoire.

Le raid de Jénine a eu lieu alors que les tensions étaient déjà fortes dans ce secteur.

Des soldats israéliens interviennent en Cisjordanie, tôt le 12 février 2023. (Crédit : Armée israélienne)

L’armée israélienne mène en effet une offensive antiterroriste, principalement axée sur le nord de la Cisjordanie, suite aux attentats qui ont fait 31 morts en Israël en 2022 et 10 autres depuis le début de cette année.

Trois Israéliens, dont deux frères âgés de six et huit ans, ont été tués dans un attentat à la voiture-bélier, vendredi dernier.

Le ministre de la Sécurité intérieure, Itamar Ben Gvir, a déclaré avoir demandé à la police de se préparer à une opération de grande ampleur à Jérusalem-Est à partir de dimanche, mais d’autres responsables gouvernementaux assurent qu’il n’a pas le pouvoir d’en décider seul.

L’opération de Tsahal a permis d’interpeler plus de 2 500 personnes lors de raids nocturnes quasi quotidiens.

Elle a également fait 171 morts palestiniens en 2022 et 43 autres depuis le début de cette année, l’essentiel lors d’attentats ou d’affrontements avec les forces de l’ordre, avec toutefois un petit nombre de victimes civiles étrangères aux violences.

On a également noté une augmentation du nombre d’attaques d’Israéliens contre des Palestiniens, par vengeance, suite aux deux derniers attentats terroristes.

Samedi soir, une roquette a été tirée depuis la bande de Gaza sur le sud d’Israël.

Le projectile a été intercepté par le système de défense aérienne Dôme de fer, a déclaré l’armée.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.