Restauration du cimetière juif de Bayonne
Rechercher

Restauration du cimetière juif de Bayonne

Ce cimetière, vieux de plusieurs siècles, est le plus grand cimetière juif de France

Vue générale du carré du XVIII° siècle, depuis le carré du XIX° siècle/CC-BY-SA-3.0,2.5,2.0,1.0
Vue générale du carré du XVIII° siècle, depuis le carré du XIX° siècle/CC-BY-SA-3.0,2.5,2.0,1.0

Le cimetière juif de Bayonne est considéré comme le plus ancien cimetière juif de France. Ce cimetière, s’étalant sur deux hectares, fut érigé au 17e siècle, après une arrivée massive des juifs dans la région.

Le cimetière juif serait composé d’environ 3 000 tombes juives explique le site, La République des Pyrénées.

Ces tombes anciennes de plusieurs siècles ont été restaurées par un groupe de bénévoles. Le cimetière est composé de plusieurs carrés datant à partir du 17e siècle jusqu’au 19e siècle.

La restauration de ces tombes a débuté en 2010 et chaque été, elle est l’occasion de dévoiler de nouvelles parties du cimetière.

Là ou des tombes sont aujourd’hui apparentes, il faut imaginer que les tombes étaient enfouies sous des tas de terre.

L’idée de cette restauration vient du Musée juif de Bruxelles. Le conservateur du Musée juif de Bruxelles explique qu’aucun « travail d’inventaire n’avait jamais été effectué à partir des épitaphes ».

Après cette restauration, ce travail d’inventaire va pouvoir être effectué, des familles juives vont pouvoir localiser des tombes de parents dans le cimetière de Bayonne.

Ce travail dantesque s’est fait en collaboration avec une association allemande qui a pour objectif, depuis la fin de la seconde guerre mondiale, d’éveiller les jeunes face à la réalité de la barbarie nazie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...