Israël en guerre - Jour 260

Rechercher
"Celebrate Israel"

Retour sur la parade pro-israélienne à Manhattan en présence d’élus de la coalition

Un contingent réduit de représentants du gouvernement a défilé à Manhattan aux côtés de dizaines de milliers de personnes

Luke Tress est le vidéojournaliste et spécialiste des technologies du Times of Israël

Des manifestants, dont des activistes israéliens, lors du défilé "Celebrate Israel" à New York City, le 4 juin 2023. (Crédit : Luke Tress/Times of Israel)
Des manifestants, dont des activistes israéliens, lors du défilé "Celebrate Israel" à New York City, le 4 juin 2023. (Crédit : Luke Tress/Times of Israel)

NEW YORK – Des manifestants ont dénoncé les députés de la coalition qui étaient en visite à New York dimanche pour la parade « Celebrate Israel », un événement annuel majeur pour la communauté juive de la région qui a été assombri cette année par la discorde au sujet des efforts du gouvernement Netanyahu pour radicalement remanier le système judiciaire.

Malgré les frictions, l’événement a été une démonstration significative de la fierté américaine et de la solidarité avec Israël, avec des foules brandissant des drapeaux israéliens qui ont déferlé sur la 5e avenue de Manhattan pendant plusieurs heures dimanche, dont des représentants de la communauté juive, des dirigeants locaux et de l’État, des écoles juives, des activistes et des fonctionnaires israéliens. Avant le défilé, les organisateurs avaient déclaré attendre 40 000 participants.

Au moins cinq membres de la coalition gouvernementale du Premier ministre Benjamin Netanyahu étaient également présents : le député Simcha Rothman (HaTzionout HaDatit), le ministre de la Diaspora Amichaï Chikli (Likud), la ministre de la Diplomatie publique Galit Distel Atbaryan (Likud), le ministre de l’Immigration et de l’Intégration Ofir Sofer (HaTzionout HaDatit), et le ministre du Patrimoine Amichaï Eliyahu (Otzma Yehudit).

Tout au long de la semaine, des militants anti-gouvernement ont traqué les législateurs à New York et dans les environs, en se concentrant sur Rothman, l’un des principaux instigateurs de la réforme du système judiciaire. Rothman a également mis en colère les opposants au gouvernement lorsqu’il a violemment saisi le mégaphone d’une manifestante à New York dans la nuit de vendredi à samedi.

Plusieurs dizaines de manifestants ont bousculé Rothman en marge du défilé, alors qu’il marchait dans Midtown, en scandant « honte » en hébreu et en portant des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « démocratie pour tous » et « opposition au gouvernement autoritaire d’Israël ».

Après la marche, des centaines de personnes se sont rassemblées à l’extérieur d’une conférence voisine où se trouvaient les législateurs, en scandant « honte » et « démocratie » et en brandissant des drapeaux israéliens.

Distel Atbaryan a applaudi le défilé et rejeté les manifestants en déclarant : « C’est une immense fierté pour moi d’être une représentante du gouvernement israélien. C’est un jour merveilleux ».

Elle a qualifié les manifestants de « plaisanterie ». « Ils sont tellement nuls », a-t-elle déclaré au Times of Israel. « C’est mauvais pour la gauche, pas pour le gouvernement israélien. »

Les manifestations en marge du défilé « Celebrate Israel » ont lieu chaque année, mais elles sont généralement menées par des groupes anti-sionistes qui s’opposent au traitement des Palestiniens par Israël ou à l’existence de l’État juif. En revanche, dimanche, des militants ont pris part au défilé tout en brandissant des drapeaux israéliens, affirmant qu’ils marchaient pour défendre la démocratie israélienne.

La ministre de la Diplomatie publique Galit Distel Atbaryan lors du défilé « Celebrate Israel » à New York, le 4 juin 2023. (Crédit : Luke Tress/Times of Israel)

Les manifestants sont menés par un réseau d’activistes israéliens basés en dehors d’Israël, appelé UnXeptable, qui manifeste contre le gouvernement depuis des mois. Les leaders israéliens de la contestation ont renforcé leurs rangs cette semaine pour les manifestations entourant le défilé.

Les militants d’UnXeptable ont participé au défilé en tant que membres du groupe progressiste Ameinu – signifiant « notre peuple » en hébreu. Le contingent de centaines de personnes portait des t-shirts sur lesquels on pouvait lire « Sionisme = démocratie » et « Marche pour la démocratie ». Conformément aux règles du défilé, ils n’ont pas dénoncé le gouvernement ou les ministres en visite, se contentant de chanter en faveur de la démocratie et des droits civiques pendant le défilé.

Le membre du Congrès américain Jerry Nadler, un démocrate new-yorkais de confession juive, s’est joint au groupe, déclarant qu’il était « fier de marcher et de se battre pour la démocratie israélienne ».

Le directeur du Conseil des relations de la communauté juive de New York, Gideon Taylor, a défendu le droit des activistes à manifester après l’incident survenu vendredi avec Rothman. UnXeptable avait exigé que les organisateurs de la parade désinvitent Rothman et le condamnent pour l’incident du mégaphone.

« Nous pensons que les manifestants ont le droit de protester. C’est un élément important de la démocratie », a déclaré Taylor au Times of Israel. « Quant à savoir qui est présent, la Knesset désigne les membres du Parlement qui viennent participer au défilé. Ce qui est le plus important pour nous, c’est qu’il y ait ici des voix provenant de tout le spectre de la vie juive, des personnes ayant des perspectives différentes, et que ces voix soient présentes et entendues lors de ce défilé, et je crois qu’aujourd’hui, c’est le cas. »

Des manifestants anti-gouvernement en marge de la parade « Celebrate Israel », à New York, le 4 juin 2023. (Crédit : Luke Tress/Times of Israel)

La question de savoir quels ministres seraient présents est restée ouverte jusqu’au début du défilé. Le consulat d’Israël à New York et les organisateurs avaient déclaré qu’ils ne savaient pas quels législateurs prévoyaient de participer au défilé.

Selon les estimations, le nombre de législateurs présents cette semaine aurait pu s’élever à 18, mais Netanyahu aurait demandé à ce qu’il y en ait moins en raison des critiques concernant les dépenses occasionnées par l’envoi d’un si grand nombre d’hommes politiques à l’étranger. Les ministres Nir Barkat et Ofir Akunis ne semblaient pas faire partie de la délégation du gouvernement israélien au défilé, bien qu’ils soient également en visite aux États-Unis.

La gouverneure de New York, Kathy Hochul, le maire de la ville de New York, Eric Adams, et le procureur général de l’État, Tish James, ont tous défilé aux côtés des dirigeants juifs américains. Ils ne semblent pas s’être associés aux législateurs de la coalition présents.

Le défilé a conservé son atmosphère festive malgré les frictions politiques. Parmi les participants, on pouvait voir des écoliers exécutant des danses chorégraphiées, des chars avec des musiciens dirigés par Matisyahu, des artistes sur échasses et des fanfares.

Des supporters en marge du défilé « Celebrate Israel » à New York, le 4 juin 2023. (Crédit : Luke Tress/Times of Israel)

La foule en marge du défilé était majoritairement favorable à la manifestation. Quelques-uns se sont disputés avec les activistes, et plusieurs dizaines de manifestants pro-palestiniens se sont rassemblés, mais ils ont été largement ignorés.

Après la marche, les manifestants anti-gouvernement ont convergé vers un grand rassemblement devant un hôtel du centre-ville qui accueillait des membres du gouvernement pour une conférence. Une fois les contraintes du défilé levées, ils ont dénoncé les législateurs et exprimé leurs craintes quant à l’orientation d’Israël.

« La lumière arrive juste avant l’heure la plus sombre », a déclaré à la foule Yiftach Golov, un leader de la contestation venu d’Israël. « Nous ne serons pas divisés, nous ne serons pas vaincus, l’échec n’est pas une option. »

Dans une comptine en hébreu, la foule s’est moquée de Rothman pour avoir arraché le mégaphone d’une manifestante vendredi.

« Pauvre, pauvre Rothman, même à New York, il panique. Rothman, Rothman, calme-toi, le mégaphone n’est pas si mal », ont-ils chanté.

Dans une déclaration, Rothman s’est défendu en affirmant qu’avant d’être filmé en train de s’emparer du mégaphone, le petit groupe de manifestants s’en était pris à lui et à son épouse, leur « bloquant le passage, piétinant le pied de sa femme Hannah et proférant des jurons, en particulier des souhaits de mort ». Il n’y a pas eu de vidéo de ces incidents présumés.

Le député HaTzionout HaDatit Simcha Rothman, au centre, lors de la parade « Celebrate Israel » à New York, le 4 juin 2023. (Crédit : Luke Tress/Times of Israel)

Lors de la conférence, Rothman a continué à se défendre, déclarant à la foule que « suivre un couple sur vingt pâtés de maisons, ce n’est pas de la démocratie, mais une attaque. Une attaque personnelle contre moi », selon une transcription publiée par les organisateurs.

Un groupe de manifestants s’est déguisé en personnages de La Servante écarlate, un symbole des rassemblements en Israël représentant les craintes d’un avenir dystopique. D’autres portaient des pancartes appelant à la « liberté, à la démocratie, à l’égalité ». Quelques personnes dans la foule portaient des messages pro-palestiniens.

Les manifestants ont harcelé les députés tout au long de la semaine, déclarant un « jeu de cache-cache » pour perturber leurs visites à New York. Les membres du réseau de plus de 1 500 activistes de la région ont annoncé l’emplacement d’un législateur chaque fois qu’ils étaient repérés dans la ville, et des manifestants ont été dépêchés sur les lieux. Une série de rassemblements a eu lieu tout au long de la semaine à l’occasion de manifestations auxquelles participaient les membres de la coalition.

À la veille du défilé, l’association américaine Truah, qui défend les droits des rabbins, a déclaré qu’elle boycotterait le défilé « pour protester contre les ministres extrémistes » et montrer sa solidarité avec les manifestants en Israël. Le groupe a critiqué le JCRC-NY, estimant que le défilé de cette année n’atteignait pas l’objectif déclaré de l’organisation, qui est de favoriser l’unité juive.

Des manifestants chantant en faveur de la démocratie lors du défilé « Celebrate Israel », à New York, le 4 juin 2023. (Crédit : Luke Tress/Times of Israel)

« Ce n’est pas la bonne année pour un appel simpliste à ‘célébrer Israël’, alors que les extrémistes du gouvernement font avancer un coup d’État judiciaire et que les Israéliens continuent de descendre dans les rues pour protester contre les idéologies anti-démocratiques du gouvernement d’extrême-droite », a déclaré le PDG de Truah, la rabbin Jill Jacobs, qui a assisté à la manifestation après le défilé.

Rothman a décrié les manifestations qui ont eu lieu jeudi aux États-Unis.

« Aux leaders de la protestation contre le gouvernement démocratiquement élu d’Israël, je dis aujourd’hui : N’est-il pas suffisant que vous ayez œuvré pour porter atteinte à l’unité essentielle de nos forces combattantes et que vous ayez incité à la violence en Israël et commis des actes de violence dans ce pays ? », a déclaré Rothman.

Il a appelé le président Isaac Herzog à « condamner les organisations qui sont prêtes à détruire la relation la plus importante de l’État d’Israël avec la communauté juive mondiale juste pour gagner des points dans une lutte politique intérieure ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.