Rivlin a fêté Tou Bichvat avec des orphelins du terrorisme
Rechercher

Rivlin a fêté Tou Bichvat avec des orphelins du terrorisme

"L’humanité a appris de la nature, des arbres, sa capacité à se régénérer, à guérir, et à avancer malgré tout. Vous êtes un exemple vivant de cette capacité à grandir, vivre et avancer", a déclaré Rivlin aux enfants des victimes

Le président Reuven Rivlin et sa femme Nechama lors d'une fête à l'occasion de Tou Bichvat avec des orphelins du terrorisme, le 8 février 2017. (Crédit : Sarah Levin)
Le président Reuven Rivlin et sa femme Nechama lors d'une fête à l'occasion de Tou Bichvat avec des orphelins du terrorisme, le 8 février 2017. (Crédit : Sarah Levin)

Le président Reuven Rivlin et sa femme Nechama ont célébré mercredi la fête de Tou Bichvat, avec un groupe d’orphelins qui ont perdu leurs deux parents dans des attentats terroristes ainsi qu’avec des fermiers venus du pays entier.

Parmi les participants, figuraient Shlomo et Didi Dickstein, dont les parents ont été tués en 2002 dans une fusillade avec leur frère Shoval, âgé de 10 ans ; Hila Libeskind et son mari Beni, les parents d’Hila avaient été tués sur la route qui les ramenait à Jérusalem après une visite familiale de le Goush Katif ; Yeshurun Gavish, dont les parents, le grand-père et le grand frère ont été tués à leur domicile d’Elon Moreh ; les sœurs Hodaya et Ruhama Imas, dont les parents ont été tués près de l’implantation de Beit Hagai ; Vicky Djan, dont les parents ont été tués sur la route en direction d’Eilat, et les sœurs Neta Halevi et Naama Zoref, qui ont perdu leurs parents dans un attentat-suicide en 2006.

Ce groupe a été constitué par l’organisation OneFamily, une organisation israélienne à but non-lucrative qui soutient les victimes du terrorisme et leurs familles.

Chantal Belzberg, PDG de OneFamily, s’est exprimée : « Je vous remercie, monsieur le président, d’avoir reçu et accueilli ce groupe spécial des victimes du terrorisme, qui ont perdu leurs deux parents dans un même attentat terroriste. Ils sont nombreux à avoir également un frère, une sœur, un membre de la famille au même moment. Depuis le début de la Seconde Intifada, les pères et les mères de 16 familles ont été tués ensemble, laissant derrière eux 72 enfants, qui ont, pour nombre d’entre eux, assisté à l’assassinat de leurs parents. »

« L’Homme est comme l’arbre des champs. Aucune branche ne peut survivre si elle n’est pas reliée au tronc, et aucun tronc ne peut survivre sans ses racines, qui le soutiennent et l’abreuvent. Les enfants qui ont été privés de cette stabilité, de cette force et du soutien de leurs parents et qui ont été déconnectés des racines de leur arbre familial, sont ébranlés par le moindre souffle de vent. Tou Bichvat nous rappelle qu’il est de notre devoir d’être un tronc stable pour toutes les branches, les êtres humains, qui sont vulnérables face aux aléas de la vie », a ajouté Belzberg.

Le président Reuven Rivlin et sa femme Nechama lors d'une fête à l'occasion de Tou Bichvat avec des orphelins du terrorisme, le 8 février 2017. (Crédit : Sarah Levin)
Le président Reuven Rivlin et sa femme Nechama lors d’une fête à l’occasion de Tou Bichvat avec des orphelins du terrorisme, le 8 février 2017. (Crédit : Sarah Levin)

Le président Rivlin s’est adressé aux convives et a déclaré : « Pour vous, le terrorisme n’est pas un ‘vieux souvenir’, c’est une blessure ouverte. L’humanité a appris de la nature, des arbres, sa capacité à se régénérer, à guérir, et à avancer malgré tout. Vous êtes un exemple vivant de cette capacité à grandir, vivre et avancer. Je vous remercie et je suis heureux de pouvoir célébrer Tou Bichvat en votre compagnie. Nous fêtons la ‘tikva’, l’espoir de vivre dans notre pays, une terre où coule le lait et le miel. »

Le président Reuven Rivlin lors d'une fête à l'occasion de Tou Bichvat avec des orphelins du terrorisme, le 8 février 2017. (Crédit : Sarah Levin)
Le président Reuven Rivlin lors d’une fête à l’occasion de Tou Bichvat avec des orphelins du terrorisme, le 8 février 2017. (Crédit : Sarah Levin)

Pour en savoir plus sur l’association One Family Together : rdv sur le site.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...