Rivlin a prononcé un discours à la résidence de l’ambassadeur américain
Rechercher

Rivlin a prononcé un discours à la résidence de l’ambassadeur américain

Le président a parlé des valeurs communes de "liberté, d'égalité, et bien sûr de démocratie" que partagent Israël et les Etats-Unis

Le président Reuven Rivlin devant la 7e conférence du Néguev, à Yeruham, le 12 avril 2016. (Crédit : Mark Neiman / GPO)
Le président Reuven Rivlin devant la 7e conférence du Néguev, à Yeruham, le 12 avril 2016. (Crédit : Mark Neiman / GPO)

Le président Reuven Rivlin a pris la parole jeudi soir lors de la réception à la résidence de l’ambassadeur américain Dan Shapiro à l’occasion de la fête de l’Indépendance des Etats-Unis d’Amérique.

Après avoir remercié l’Ambassadeur et Mme Shapiro pour leur hospitalité chaleureuse, le président a parlé des valeurs communes de « liberté, d’égalité, et bien sûr de démocratie » que partagent Israël et l’Amérique ainsi que de l’importance de la relation étroite entre les deux pays.

Il a noté que, comme il l’avait dit au président Obama quand il lui avait rendu visite à Hanoukka à la Maison Blanche, « De temps en temps, l’évidence doit être dite, et même écrite : ‘Israël n’a pas de meilleur ami que les Etats-Unis d’Amérique’. Les États-Unis sont l’allié le plus important et le plus fort d’Israël. Je tiens à remercier le peuple américain – démocrates comme républicains – pour des années de soutien financier, diplomatique et militaire, et pour nous aider à porter le fardeau de la défense ».

Le président a souligné que « à l’avenir, j’espère qu’un accord sur cette importante question sera atteint le plus tôt possible ».

Il a ajouté : « Ceci est une grande opportunité pour moi de porter un toast au lancement des nouveaux avions F35, qui sont essentiels à la capacité d’Israël à défendre ses citoyens, et conserver notre avantage sur les menaces auxquelles nous sommes confrontés. Nous, en Israël, sommes très attachés et nous resterons attachés à cette relation spéciale ».
 
En ce qui concerne la menace de la terreur, et l’attaque qui avait eu lieu plus tôt dans la journée où Hallel Yaffa Ariel, 13 ans, a été assassinée par un terroriste palestinien dans sa maison à Kiryat Arba, Rivlin a dit : « Chers amis, malheureusement, nos valeurs communes sont actuellement attaquées. La terreur est la terreur, à Bruxelles et à Orlando, à Istanbul, et comme nous l’avons vu aujourd’hui, dans le terrible attentat à Kiryat Arba, et tout à l’heure à Netanya. Les pensées et les prières de tout Israël sont avec la famille de Hallel Yaffa, de mémoire bénie ».

Hallel Yafa Ariel, 13 ans, assassinée dans son lit par un terroriste palestinien de 17 ans, le 30 juin 2016 (Crédit : autorisation de reproduction de la photo par la famille/Yonatan SindeL/Flash 90)
Hallel Yafa Ariel, 13 ans, assassinée dans son lit par un terroriste palestinien de 17 ans, le 30 juin 2016 (Crédit : autorisation de reproduction de la photo par la famille/Yonatan SindeL/Flash 90)

Le président Rivlin a conclu : « Nous savons que le peuple américain aura bientôt d’autres très grandes décisions à prendre. Mais nous savons aussi que, quel que soit le résultat, l’amitié entre Israël et les Etats-Unis restera forte. Nous avons hâte de continuer à travailler ensemble pour des lendemains meilleurs et plus sûrs. Au nom de tout le peuple israélien, je félicite mon ami le président Obama, le vice-président Biden, et tout le peuple américain, en ce jour très spécial de l’indépendance. Mazal tov ! »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...