Rivlin condamne la croix gammée taguée durant Yom Kippour à Bristol
Rechercher

Rivlin condamne la croix gammée taguée durant Yom Kippour à Bristol

"Les mots de condamnation ne suffisent pas", déclare le président, en partageant la photo du symbole nazi tagué en jaune sur une voiture

Illustration : une rue de Bristol (CC BY-SA Barry Dogger/Wikimedia Commons)
Illustration : une rue de Bristol (CC BY-SA Barry Dogger/Wikimedia Commons)

Mardi, le président Reuven Rivlin a condamné l’inscription d’une croix gammée jaune sur une voiture au Royaume-Uni, la veille du jour le plus saint du judaïsme.

« C’est l’illustration choquante de la montée de l’antisémitisme – une croix gammée taguée sur une voiture pendant Yom Kippour en Grande-Bretagne hier. Les mots de condamnation ne suffisent pas. Nous avons besoin d’éduquer et de transmettre la mémoire de la Shoah pour que les gouvernements et les sociétés du monde entier s’opposent activement à cette menace qui pèse sur les Juifs », a-t-il tweeté, accompagné d’une photo de l’acte de vandalisme.

L’incident a eu lieu dans le quartier de Kingswood à Bristol. On ignore qui est responsable.

La police locale a indiqué enquêter.

Un résident juif local, Nick Bayne, qui vit en face de la voiture ciblée, a fait part de son écœurement sur Twitter.

« Nous nous sommes réveillés devant la voiture de notre voisin marquée d’une croix gammée en jaune fluo. C’est Yom Kippour, et cela me rend malade à la fois en tant que juif et en tant qu’humain », a-t-il écrit.

« C’est le jour le plus saint de l’année juive, et voir une croix gammée apparaître soudainement en face de notre appartement, à Bristol, est absolument déchirant. Ma femme est la petite-fille de survivants de la Shoah, et cela provoque un profond bouleversement et de l’anxiété ».

Les incidents antisémites au Royaume-Uni ont diminué de 13 % en 2020 par rapport à l’année précédente, probablement en raison de la réglementation sanitaire sur le confinement, mais les 789 actes signalés entre janvier et juin représentent toujours le troisième plus grand nombre enregistré pour cette période, selon une étude d’un groupe de surveillance britannique publiée en juillet.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...