Rivlin condamne un acte de vandalisme dans un cimetière juif en Roumanie
Rechercher

Rivlin condamne un acte de vandalisme dans un cimetière juif en Roumanie

Le président a déclaré que l'incident rappelait que "la haine des Juifs est toujours parmi nous" après que 73 pierres tombales du cimetière juif d’Husi ont été renversées

Des pierres tombales renversées au cimetière juif dans la ville d'Huşi, en Roumanie, en avril 2019 (Fédération des communautés juives de Roumanie).
Des pierres tombales renversées au cimetière juif dans la ville d'Huşi, en Roumanie, en avril 2019 (Fédération des communautés juives de Roumanie).

Le président Reuven Rivlin a condamné jeudi une attaque sur un cimetière juif en Roumanie, affirmant que la « haine des Juifs est encore parmi nous ».

Dans un acte antisémite présumé, des vandales ont renversé 73 pierres tombales du cimetière juif de la ville d’Husi dans le nord est du pays, à environ 340 kilomètres de Bucarest, la capitale du pays.

« J’ai confiance que les autorités roumaines feront tout ce qui est nécessaire pour trouver les personnes responsables et les traduire devant la justice », a tweeté Rivlin. « Grâce à l’éducation et la mémoire, nous pouvons lutter contre la vague d’antisémitisme que nous voyons se déferler sur le monde, et particulièrement en Europe. »

L’ampleur de la dévastation sur le site d’Husi, qui disposait autrefois d’une grande communauté juive, fait de cet incident de vandalisme l’un de plus graves en Europe pour cette année.

« De tels événements aussi profondément antisémites ne peuvent pas être acceptés dans le monde démocratique, ils affectent sérieusement la démocratie en Roumanie », a déclaré Aurel Vainer, président de la Fédération des communautés juives de Roumanie, dans un communiqué publié sur le site internet de l’organisation.

La police mène une enquête sur ce dernier acte de vandalisme en date, qui suit de près un article sur le site d’information Ziar intitulé « le cimetière juif d’Husi semble avoir été bombardé ». L’article mettait en évidence la négligence grave du site après un incendie qui a ravagé le cimetière pendant deux heures le mois dernier.

Dans la Moldavie voisine, au moins 80 pierres tombales ont été renversées la semaine dernière lors des travaux de restauration effectués dans le vieux cimetière juif de Chisinau. Ion Ştefanita, le chef de l’Agence d’inspection et de restauration des Monuments de Moldavie, a déclaré à Unimedia que les dégâts ont été causés par des arbres fendus. Les couper afin qu’il ne renversent pas des pierres tombales aurait mis en danger les employés chargés de la restauration.

Dans un incident distinct, la pierre tombale du rabbin dans la ville tchèque de Czestochowa a également été vandalisée le mois dernier. Il s’agissait du deuxième acte de vandalisme recensé là-bas depuis décembre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...