Rivlin : Nous devons contrer le racisme, même de ceux qui disent soutenir Israël
Rechercher

Rivlin : Nous devons contrer le racisme, même de ceux qui disent soutenir Israël

Le président a semblé critiquer les relations d'Israël avec les dirigeants qui soutiennent Israël mais qui ont un bilan problématique vis-à-vis de la communauté juive

Le Président Reuven Rivlin (au centre) accueille des représentants de l'Union mondiale des étudiants juifs à sa résidence à Jérusalem, le 2 janvier 2020. (Bureau du Président)
Le Président Reuven Rivlin (au centre) accueille des représentants de l'Union mondiale des étudiants juifs à sa résidence à Jérusalem, le 2 janvier 2020. (Bureau du Président)

Accueillant des représentants de l’Union mondiale des étudiants juifs à sa résidence de Jérusalem, le président israélien, Reuven Rivlin, a déclaré qu’il est important de s’opposer clairement à toutes les formes de racisme et d’antisémitisme, y compris de la part de ceux qui prétendent soutenir Israël.

« On ne peut pas haïr les Juifs et aimer Israël, tout comme on ne peut pas haïr Israël et aimer les Juifs », a-t-il affirmé. « Il ne peut y avoir aucun compromis sur cette question ».

Les gouvernements de Hongrie et de Pologne ont tous deux adopté des positions résolument pro-israéliennes ces dernières années, tout en étant également accusés d’encourager le sentiment antisémite dans leur pays et de faire preuve d’une tolérance troublante à l’égard des activistes d’extrême droite.

Rivlin a ajouté : « En tant que jeunes leaders, vous êtes en première ligne pour faire face à l’antisémitisme, et je sais qu’il n’est pas toujours facile d’exprimer votre identité ou de soutenir Israël sur les campus. Même porter une kippa ou une étoile de David peut parfois être dangereux. »

« Vous êtes en première ligne dans la lutte contre les campagnes BDS sur les campus, qui cherchent à nuire à Israël, et à éloigner les jeunes juifs d’Israël. Merci pour tout ce que vous faites pour nous ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...