Rivlin rend visite aux victimes à l’hôpital d’Ashkelon sous les roquettes
Rechercher

Rivlin rend visite aux victimes à l’hôpital d’Ashkelon sous les roquettes

Sous les roquettes, le président a rendu visite à la famille d'Ido Avigal, 5 ans, mort à Sderot; son cousin de 6 ans est en soins intensifs et sa mère a été gravement blessée

Le président d'Israël, Reuven Rivlin, visite le centre médical Barzilai d'Ashkelon, le 13 mai 2021. (Mark Neyman / GPO)
Le président d'Israël, Reuven Rivlin, visite le centre médical Barzilai d'Ashkelon, le 13 mai 2021. (Mark Neyman / GPO)

En visitant jeudi les différents services de l’hôpital, le président a rencontré des victimes des tirs de roquettes qui ont été hospitalisées ces derniers jours.

« Notre cœur est avec vous, et vous êtes entre les meilleures mains possibles, avec un personnel médical qui fait tout ce qu’il peut », a déclaré le président à la famille d’un soldat de Tsahal qui a été blessé mercredi par un missile antichar.

« Nous prions ensemble avec vous et avons une confiance totale dans les médecins. Je suis sûr que vous aurez bientôt de bonnes nouvelles. »

Le président s’est ensuite entretenu avec la famille d’une femme de 90 ans dont la maison a été touchée de plein fouet et qui souffre de blessures. « C’est une lionne, qui se bat malgré son âge merveilleux », a dit le chef de l’hôpital au président. Sa famille lui a dit pour Soumya Santosh, l’aide-soignante qui s’occupait de leur mère et qui a été tuée dans l’attaque.

Le président s’est également assis avec la famille d’Ido Avigal, âgé de cinq ans, qui est mort à Sderot. Sa mère, Shani, a été gravement blessée dans l’attaque mortelle de la chambre blindée où ils se trouvaient.

Assaf, le père d’Ido, a fait part au président de son inquiétude pour sa femme, de son cœur brisé par la perte de leur fils et de sa terrible douleur. Le président a pris Assaf dans ses bras et lui a demandé d’être fort en ce moment impossible et lui a promis d’être à ses côtés en cas de besoin. « Je suis ici aujourd’hui tout seul, pour ainsi dire, mais croyez-moi, le soutien de tout le peuple est avec vous et nos pensées à tous sont avec vous et partage la douleur de votre merveilleuse famille. La perte d’Ido est inconcevable, et il est si difficile d’y faire face en plus de l’inquiétude insupportable pour le reste de la famille. Si seulement nous pouvions vous rendre la tâche plus facile. »

Noah, 6 ans, le cousin d’Ido, est aux soins intensifs à l’hôpital. Il a également été grièvement blessé. « Tu vas devenir plus fort et grandir, mon cher », a promis le président et a évoqué avec ses parents ces moments d’horreur et ce terrible traumatisme.

Le président d’Israël, Reuven Rivlin, visite la maternité du centre médical Barzilai d’Ashkelon, le 13 mai 2021. (Mark Neyman / GPO)

Le président a visité la maternité de l’hôpital, qui a été déplacée dans une zone protégée ces derniers jours. La nouvelle maman Einav, qui est venue nourrir son fils, a raconté au président qu’elle avait accouché à un moment où les sirènes ne cessaient de retentir, et qu’elle était inquiète.

Le président a offert son soutien aux équipes médicales et les a remerciées pour leur professionnalisme exceptionnel alors qu’elles travaillaient sous les tirs. « Merci, au nom de tous les Israéliens. Prenez soin de vous », leur a-t-il souhaité.

Le président d’Israël, Reuven Rivlin, visite le centre médical Barzilai d’Ashkelon, et rencontre une jeune maman à la maternité de l’hôpital, le 13 mai 2021. (Mark Neyman / GPO)

Le président a conclu sa visite par une réunion avec l’équipe de direction de l’hôpital dans la salle de crise qui a fonctionné pendant les récents combats.

Pendant toute la durée de sa visite, les sirènes n’ont cessé de retentir et le président a demandé à toutes les personnes présentes à l’hôpital de rester dans leurs zones protégées.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...