Israël en guerre - Jour 233

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Ron Shemer, 23 ans : il aimait voyager et avait des amis dans le monde entier

N'ayant pas voulu abandonner ses amis incapables de fuir, il a été assassiné au Festival Supernova, à proximité du kibboutz Reïm, le 7 octobre 2023

Ron Shemer, assassiné au Festival Supernova à proximité du kibboutz Reïm le 7 octobre 2023. (Crédit : Autorisation)
Ron Shemer, assassiné au Festival Supernova à proximité du kibboutz Reïm le 7 octobre 2023. (Crédit : Autorisation)

Ron Shemer, 23 ans, originaire de Lod, a été assassiné par le groupe terroriste palestinien du Hamas au Festival Supernova, à proximité du kibboutz Reïm, le 7 octobre.

Il s’y trouvait avec un grand groupe d’amis d’enfance, dont certains ont réussi à regagner leur véhicule et à s’enfuir. Ils ont proposé à Ron de les suivre, mais il a refusé d’abandonner ses amis Dan et Omer, qui étaient sous l’emprise de l’alcool et incapables de courir assez vite ou de conduire.

Les trois hommes sont partis à pied lorsqu’une sirène les a forcés à se réfugier dans un miklat – abri anti-atomique. Les deux premiers étant bondés, ils se sont blottis dans le troisième abri qu’ils ont trouvé. Finalement, des terroristes du Hamas se sont approchés de l’abri et Shemer a attendu à l’entrée pour essayer de les combattre. Malheureusement, ils se sont arrêtés un peu plus loin et ont lancé des grenades. Dan et Omer ont été gravement blessés, et Dan est décédé plus tard des suites de ses blessures. C’est Ron qui a été le moins blessé.

Omer a rapporté avoir entendu Ron se battre contre les terroristes à l’extérieur du miklat, et qu’il avait finalement réussi à s’échapper. Il avait réussi à s’éloigner d’environ 500 mètres de l’abri avant d’être abattu.

« Je suis sûr que sans cette grenade, tu aurais réussi », a écrit le père de Ron, Oren, dans un message de commémoration sur Instagram.

Il a été enterré le 13 octobre au nouveau cimetière de Lod.

Ron laisse derrière lui ses parents, Sigalit et Oren, ainsi que son jeune frère Bari.

Dans un message de commémoration publié en ligne, sa mère a écrit qu’il aimait voyager. Au cours de ses périples, il s’est fait de nombreux amis qui l’aimaient et qui sont venus en Israël pour assister à sa shiva, la semaine de deuil rituelle.

Elle a ajouté qu’il aimait donner de son temps ; il s’était porté volontaire dans un camp pour jeunes à risque aux États-Unis et s’était également porté volontaire dans un laboratoire pendant la pandémie de COVID-19.

Son frère Bari a écrit plusieurs messages sur les réseaux sociaux pour faire l’éloge de Ron et de ses actes héroïques le 7 octobre.

« Mon frère est un héros et je suis très fier qu’il se soit battu jusqu’au dernier moment. »

Pour lire d’autres hommages sur les victimes des massacres du Hamas du 7/10/2023 et de la guerre qui s’en est suivie, cliquez ici.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.