Ronni Gamzu prévoit des restrictions pour les fêtes de Tishri
Rechercher

Ronni Gamzu prévoit des restrictions pour les fêtes de Tishri

Le ministère de la Santé annonce 1 597 nouveaux cas en 24 heures

Des femmes avec des masques à la porte de Damas, dans la vieille ville de Jérusalem, le 17 août 2020. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
Des femmes avec des masques à la porte de Damas, dans la vieille ville de Jérusalem, le 17 août 2020. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

Le responsable en charge de traiter la gestion du coronavirus, Ronni Gamzu prévoirait de recommander des restrictions de grande efficacité pour endiguer la propagation du virus, lors de la réunion du cabinet sur le coronavirus jeudi.

Les ministres tenteront de retarder les restrictions jusqu’au début des grandes fêtes juives – Rosh HaShana, Yom Kippour et Souccot – de mi-septembre à début octobre, pour éviter un coup supplémentaire sur l’économie, selon la Douzième chaîne.

Les restrictions que Gamzu voudrait instaurer pendant les fêtes incluent la limitation des rassemblements dans les lieux de culte, la fermeture des hôtels et des attractions touristiques, la limitation des déplacements et une recommandation aux Israéliens de célébrer les fêtes uniquement avec leurs familles nucléaires.

« Ce n’est pas si, c’est quand », a rapporté la chaîne, résumant l’approche de Gamzu, qui marque un changement dans son attitude jusqu’à présent – une opposition ferme aux mesures radicales pour contenir le virus, en raison des dégâts qu’elles peuvent causer à l’économie.

Dans une déclaration en réponse au rapport, le bureau de Gamzu a déclaré que sa position concernant les confinements de toute nature n’avait pas changé et qu’il s’efforçait à tout prix d’éviter de les mettre en œuvre tant que le système de santé continue à fonctionner.

Des agents de bord d’Israir, vêtus d’un équipement de protection complet, à l’embarquement d’un vol entre Tel Aviv et Eilat, le 17 août 2020. (Olivier Fitoussi / Flash90)

« Comme on sait, le Premier ministre a demandé au professeur Gamzu de présenter un plan détaillé pour un [mini]-confinement [pendant les fêtes].

« Dans le cadre de son travail, le professeur Gamzu consulte des économistes, afin d’estimer les différentes conséquences et de déterminer le moment approprié pour de telles mesures, afin d’obtenir les meilleurs bénéfices pour la santé à un coût économique minimal », ajoute le communiqué.

Pendant ce temps, le ministère de la Santé a mis à jour lundi soir son décompte des cas de COVID-19, qui montre 1 597 autres infections confirmées dans les dernières 24 heures.

Quatre décès ont été confirmés depuis minuit, amenant le nombre de morts depuis le début de la pandémie à 692.

Sur les 23 324 cas actifs, 399 sont des patients dans un état grave, dont 111 sous respirateurs. 176 autres sont dans un état modéré, et les autres présentent des symptômes légers ou inexistants.

Selon le ministère, 12 383 tests ont été effectués dimanche, dont 9,1 % d’entre eux sont positifs. Le ministère a déclaré que 16 587 tests avaient été effectués jusqu’à présent lundi, et 5,8 % d’entre eux seulement sont positifs.

Le ‘cabinet Corona’ avec les principaux ministres se réunira jeudi pour discuter des mesures sur les rassemblements, après qu’un panel parlementaire a refusé de prolonger de 28 jours la réglementation gouvernementale.

La commission de la Justice, du Droit et de la Constitution a voté pour limiter les mesures sanitaires récemment proposées par le cabinet à une semaine, au lieu des quatre semaines demandées par les ministres.

Le député Yaakov Asher (Yahadout HaTorah) lors de sa prestation de serment en plénière de la Knesset. (Crédit : Bureau du porte-parole de la Knesset)

Le président du panel, le député Shas Yaakov Asher, a déclaré lors de la session de dimanche que le gouvernement doit au public la clarté quant à la stratégie générale et aux mesures adoptées.

« Le public ne peut plus attendre le plan du tsar du virus, le professeur Ronni Gamzu, et donc les mesures ne sont approuvées que pour une semaine », a-t-il dit, adoptant une position combative comparable à celle adoptée par la députée du Likud Yifat Shasha- Biton.

Cette députée dirige la commission Corona de la Knesset, qui était auparavant chargé de superviser les décisions du cabinet concernant les restrictions liées à la pandémie, mais ces responsabilités ont été transférées au comité d’Asher après avoir été en désaccord à plusieurs reprises avec le gouvernement de Netanyahu le mois dernier.

Les restrictions sur les rassemblements en intérieur adoptées par le cabinet du coronavirus vendredi sont entrées en vigueur dimanche, mais n’ont été ratifiées par la Knesset que lundi.

Les ministres avaient convenu d’interdire plus de 10 personnes dans des espaces fermés tels que les entreprises, restaurants et les synagogues de moins de 80 mètres carrés, et jusqu’à 20 personnes dans des endroits plus spacieux. À ce jour, les restaurants ont été autorisés à accueillir 20 clients à l’intérieur et 30 à l’extérieur.

Dans les espaces ouverts, un rassemblement jusqu’à 30 personnes serait autorisé, au lieu de 20 personnes actuellement en vigueur.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...