Rouen : Poses de pavés de la mémoire pour des victimes de la Shoah
Rechercher

Rouen : Poses de pavés de la mémoire pour des victimes de la Shoah

On compte aujourd’hui plus de 75 000 pavés recouverts d’une plaque de laiton posés à travers l’Europe depuis les années 1990

Les 9 Stolpersteine posées au 8-10 rue Eau de Robec, à Rouen, en hommage à la famille Ettinger. (Crédit : Pavés de Mémoire Rouen Métropole)
Les 9 Stolpersteine posées au 8-10 rue Eau de Robec, à Rouen, en hommage à la famille Ettinger. (Crédit : Pavés de Mémoire Rouen Métropole)

Depuis fin septembre, à Rouen et à Sotteville-lès-Rouen, une quarantaine de Stolpersteine, petits pavés de mémoire, ont été installés à proximité des anciennes adresses de victimes de la Shoah.

Le projet a été mené par l’association « Pavés de Mémoire Rouen Métropole », créée l’année dernière, en coordination avec l’équipe internationale de l’artiste berlinois Gunter Demnig, qui est à l’origine de l’œuvre.

Par ce projet, le but de l’association était « d’honorer et maintenir vivante la mémoire des victimes du nazisme et du régime de Vichy » et de « promouvoir des projets mémoriels, pédagogiques et scientifiques en lien avec les poses envisagées, dans une perspective citoyenne et éducative de transmission de la mémoire ».

« C’est un travail sur lequel nous avons fait travailler des étudiants et des élèves du secondaire, pour qu’ils participent à transmettre cette mémoire », a expliqué Corinne Bouillot, maitre de conférence à l’université de Rouen et présidente de l’association.

Les poses ont été effectuées en hommage à neuf familles victimes de la Shoah avec des enfants mineurs, vivant à dix adresses.

La liste de leurs noms, leur histoire et les adresses des poses sont disponibles sur une carte interactive de l’association.

D’autres poses devraient avoir lieu à Rouen au printemps prochain.

On compte aujourd’hui plus de 75 000 pavés recouverts d’une plaque de laiton posés à travers l’Europe depuis les années 1990.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...