Rouhani estime qu’il y a « une ingérence des forces sionistes en Syrie »
Rechercher

Rouhani estime qu’il y a « une ingérence des forces sionistes en Syrie »

Erdogan, Poutine et Rouhani "ont réaffirmé leur détermination à coopérer activement en Syrie" et se disent en faveur d'un "cessez-le-feu durable"

Recep Tayyip Erdogan, Vladimir Poutine et Hassan Rohani à Sotchi, en Russie Capture d'écran : YouTube)
Recep Tayyip Erdogan, Vladimir Poutine et Hassan Rohani à Sotchi, en Russie Capture d'écran : YouTube)

Les présidents turc, russe et iranien se sont engagés mercredi lors d’un sommet à Ankara à coopérer en vue de parvenir à un « cessez-le-feu durable » en Syrie, selon un communiqué publié à l’issue du sommet.

Recep Tayyip Erdogan, Vladimir Poutine et Hassan Rohani « ont réaffirmé leur détermination à coopérer activement en Syrie en vue de parvenir à un cessez-le-feu durable entre les belligérants », d’après le communiqué.

Le président iranien Hassan Rouhani a affirmé qu’avec l’intervention des États-Unis, les frappes intermittentes d’Israël sur les positions militaires soutenues par l’Iran en Syrie ces dernières années ont exacerbé la guerre civile qui dure depuis des années dans le pays.

« Les Américains s’opposent à ce que le gouvernement syrien établisse son autorité sur l’ensemble du pays et pensent même à une rupture [du pays] », a-t-il déclaré à l’aéroport de Mehrabad à Téhéran avant de partir pour Ankara, selon Reuters.

« Il y a une ingérence des forces sionistes en Syrie, ce qui a aggravé les problèmes. Ils ne respectent pas la souveraineté nationale syrienne. Ils bombardent des zones en Syrie. Ils soutiennent les terroristes. Ce sont autant de points qui ont aggravé les problèmes de la Syrie », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...