Russie : Israël doit arrêter ses frappes « arbitraires » en Syrie
Rechercher

Russie : Israël doit arrêter ses frappes « arbitraires » en Syrie

Après le regain de tensions entre Israël et l’Iran, Moscou affirme que le territoire syrien ne doit pas être le "théâtre de règlements de comptes géopolitiques"

Le président russe Vladimir Poutine aux côtés du président syrien Bashar al-Assad sur la base  Hemeimeem en Syrie, le 11 décembre 2017 (Crédit : Mikhail Klimentyev, Sputnik, Kremlin Pool Photo via AP)
Le président russe Vladimir Poutine aux côtés du président syrien Bashar al-Assad sur la base Hemeimeem en Syrie, le 11 décembre 2017 (Crédit : Mikhail Klimentyev, Sputnik, Kremlin Pool Photo via AP)

Israël devrait arrêter ses frappes aériennes arbitaires sur le territoire syrien, qui vont à l’encontre des intérêts régionaux et pourraient conduire à un nouveau chaos, a déclaré mercredi le ministère des Affaires étrangères.

Les commentaires de la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Maria Zakharova, sont intervenus après un regain de tensions entre Israël et l’Iran à la frontière syrienne.

« Nous n’avons pas changé notre position sur la question, qui est basée sur les principes du droit international, a déclaré Zakharova lors d’une conférence de presse. La pratique de mener des frappes arbitraires sur le territoire d’un État souverain, dans ce cas la Syrie, devrait tout simplement être exclue ».

Elle a prévenu que de telles frappes encouragent une « atmosphère d’hostilité dans la région » et « ne servent pas les intérêts nationaux à long terme de chaque pays du Moyen Orient, y compris, bien sûr, d’Israël… Nous invitons tout le monde à réfléchir aux possibles conséquences à provoquer un nouvel engrenage chaotique au Moyen-Orient ».

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova à Moscou, le 15 janvier 2018 (Crédit : AP Photo/Alexander Zemlianichenko)

Elle a ajouté que la Syrie ne devrait pas « devenir le théâtre de règlements de compte géopolitiques ».

Israël a répété, à de nombreuses reprises, que ses frappes aériennes sur des cibles militaires et terroristes dans le pays ravagé par la guerre visent à limiter les efforts de l’Iran à s’implanter militairement en Syrie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...