Russie : une jeune Américaine arrêtée avec du cannabis médical
Rechercher

Russie : une jeune Américaine arrêtée avec du cannabis médical

Ce n'est pas la première fois qu'un ressortissant est emprisonné en Russie pour possession de cannabis. Une Américano-israélienne est en prison depuis plus de quatre mois

Photo d'illustration. Un patient achète du cannabis médical à Tel Aviv (Crédit: Abir Sultan/Flash90)
Photo d'illustration. Un patient achète du cannabis médical à Tel Aviv (Crédit: Abir Sultan/Flash90)

Une touriste américaine de 19 ans, interpellée en Russie en possession de cannabis à usage thérapeutique, risque jusqu’à trois ans de prison, dans un pays connu pour ses lois sévères en matière de drogues.

Audrey Elise Lorber avait 19 grammes de cannabis sur elle et un permis d’usage thérapeutique valable uniquement aux Etats-Unis quand elle a été fouillée à l’aéroport de Saint-Pétersbourg (nord-ouest), a indiqué le service de presse du tribunal de la deuxième ville de Russie.

Elle « conservait la substance narcotique pour son usage personnel », mais son permis américain « n’est pas valable sur le territoire de la Russie », a ajouté cette source, qui ne précise pas quand elle a été arrêté.

Elle a été placée en détention dans l’attente de son procès devant un tribunal de quartier de Saint-Pétersbourg pour possession de drogue.

Etudiante en cinéma à New York, Audrey Elise Lorber, 19 ans, était en voyage en Russie depuis mi-juillet avec sa mère, selon les médias locaux.

Ce n’est pas la première fois qu’un citoyen étranger est emprisonné en Russie pour possession de cannabis. Une américano-israélienne de 25 ans, Naama Issachar, est en prison depuis plus de quatre mois, accusée d’avoir fait rentrer neuf grammes de cannabis en Russie.

Selon les médias israéliens, la drogue a été découverte dans ses bagages enregistrés alors qu’elle était en transit à l’aéroport Cheremetyevo de Moscou, entre l’Inde et Israël.

Mardi, un tribunal de Khimki, ville de la banlieue de Moscou, a prolongé sa détention jusqu’au 25 septembre.

Alors que plusieurs pays occidentaux ont adopté ces dernières années des lois plus permissives sur la consommation de cannabis, la Russie reste à l’écart de cette tendance et conserve une législation très sévère en la matière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...