Sadiq Khan critique l’antisémitisme au sein du Parti travailliste
Rechercher

Sadiq Khan critique l’antisémitisme au sein du Parti travailliste

La candidat musulman à l'élection municipale de Londres estime que Corbyn doit être « formé sur ce qu'est l'antisémitisme »

Sadiq Khan le 28 septembre 2011 (Crédit : CC-BY-2.0)
Sadiq Khan le 28 septembre 2011 (Crédit : CC-BY-2.0)

Le candidat du parti travailliste aux élections municipales pour la mairie de Londres, un Musulman, a déclaré qu’il était « gêné » et « triste » en raison de l’échec de son parti dans son combat contre l’antisémitisme.

Sadiq Khan, qui est d’origine pakistanaise, a déclaré mardi, dans un discours à un centre communautaire juif de Londres, que le leader travailliste, Jeremy Corbyn, avait besoin d’être « formé sur ce qu’était l’antisémitisme », a signalé Newsweek.

Le parti travailliste fait l’objet de plus en plus de critiques pour ce qui est considéré comme la tolérance que montre le parti envers ceux qui font des remarques antisémites.

Dans un article publié dans The Telegraph vendredi dernier et intitulé « Les travaillistes ont un sérieux problème d’antisémitisme », le président du Conseil des représentants des Juifs britanniques, Jonathan Arkush, a critiqué Corbyn pour ne pas avoir répondu de manière adéquate à ce problème.

La semaine dernière, le même journal britannique a rapporté qu’un activiste qui a décrit ceux qui le critiquaient comme étant des « idiots Zio » et de la « racaille sioniste » et qui a affirmé que les Juifs avaient soutenu les lois de Nuremberg de l’Allemagne nazie, a été ré-admis dans le parti après avoir été suspendu.

Aussi la semaine dernière, Chris Bryant, membre du parti travailliste du Parlement et chef de l’opposition, a déclaré que la question de l’antisémitisme menaçait de détruire le parti, tandis qu’un autre dirigeant travailliste et député, Michael Levy, a menacé de quitter le parti à moins qu’il ne travaille plus pour combattre l’antisémitisme parmi ses rangs.

« S’il faut que les membres de haut rang, y compris les membres du NEC [Comité exécutif national], de mon parti soient formés sur ce que l’antisémitisme signifie, alors qu’il en soit ainsi », a déclaré Khan, un ministre représentant un quartier du sud de Londres, dans son discours au JCC.

« Je pense que la direction du parti travailliste aurait pu prendre une position plus ferme – et aurait dû prendre une position plus ferme. Il n’y a pas de hiérarchie en ce qui concerne le racisme – le racisme est du racisme ».

Les élections municipales de Londres auront lieu le 5 mai et les récents sondages indiquaient que Khan bénéficiait d’une légère avance sur Zac Goldsmith, le candidat du Parti conservateur.

Khan a également critiqué l’utilisation du terme « Zio » comme une insulte juive et a noté que l’antisémitisme est « non seulement un problème pour la communauté juive, mais que c’est également un problème pour la société ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...