Rechercher

Saint-Malo : Inauguration de l’Enclos de la résistance et de la déportation

L'emplacement, qui s’appelait jusqu’alors « l’Enclos de la résistance » et a été rebaptisé

L’inauguration de l’Enclos de la résistance et de la déportation, à Saint-Malo, le 24 avril 2022. (Crédit : @VilleSaintMalo / Twitter)
L’inauguration de l’Enclos de la résistance et de la déportation, à Saint-Malo, le 24 avril 2022. (Crédit : @VilleSaintMalo / Twitter)

Les Amis de la fondation pour la mémoire de la déportation (AFMD) et la Société d’histoire et d’archéologie de Saint-Malo, en Ille-et-Vilaine, ont inauguré samedi dernier une plaque à l’occasion de la Journée nationale du souvenir des déportés, marquée le dimanche 24 avril, a rapporté le journal Le Télégramme.

La plaque indique l’emplacement de l’« Enclos de la résistance et de la déportation », monument à Saint-Malo. Celui-ci, inauguré le 18 juin 1962, s’appelait jusqu’alors « l’Enclos de la résistance » et a ainsi été rebaptisé.

En raison de la pandémie, le lieu n’avait pas célébré de cérémonie depuis deux ans.

« C’est pour rendre un juste hommage à tous ceux qui ont cru en ces paroles de celui qui allait devenir le chef de la France libre, c’est pour que les générations futures se souviennent de leur bravoure et de leur sacrifice, que la municipalité de Saint-Malo a entrepris de consacrer, en plein cœur de la cité corsaire, cet emplacement à ces héros de la résistance », a déclaré lors de la cérémonie Gilles Lurton, maire de Saint-Malo.

Jean-Luc Bourgeaux, député, et Philippe Brugnot, nouveau sous-préfet de Saint-Malo, ont participé à la cérémonie. Des œillets blancs ont été déposés sur la stèle en hommage aux victimes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...