Sanusey, 4 ans, est le 4 000e enfant à être aidé par Save a Child’s Heart
Rechercher

Sanusey, 4 ans, est le 4 000e enfant à être aidé par Save a Child’s Heart

L'organisation caritative israélienne a fait venir le jeune Gambien ainsi que douze autres enfants pour des opérations au coeur

Sanusey, 4 ans et originaire de Gambie, se remet d'une opération vitale au coeur au Centre médical Wolfson  à Holon, en Israël. (Crédit : autorisation Save a Child’s Heart)
Sanusey, 4 ans et originaire de Gambie, se remet d'une opération vitale au coeur au Centre médical Wolfson à Holon, en Israël. (Crédit : autorisation Save a Child’s Heart)

Le petit Sanusey, âgé de quatre ans et originaire de Gambie est le 4 000e enfant à avoir subi une opération chirurgicale qui lui a sauvé la vie grâce à l’organisation caritative israélienne Save A Child’s Heart, a annoncé l’organisation aujourd’hui.

Sanusey souffrait d’un défaut congénital au cœur, défaut qui ne pouvait être corrigé que grâce à une opération qui ne pouvait être accomplie en Gambie.

Sanusey est en Israël depuis le mois dernier, ainsi que 12 autres autres enfants venus de Tanzanie et de Gambie et amenés sur place par l’organisation caritative pour une opération au cœur.

Après une opération réussie de plusieurs heures au centre médical Wolfson de Holon à la mi-mai, le garçon récupère apparemment rapidement.

Un communiqué de l’organisation caritative affirme :

« Le Dr. Lior Sasson et son équipe médicale ont accompli l’opération sur Sanusey pendant plusieurs heures. Penda était assise dans la salle d’attente, pleurant et espérant pour le mieux. Heureusement, l’opération chirurgicale a été réussie ! Seulement trois jours après son opération, Sanusey était assis dans son lit et souriait. Il est actuellement en convalescence à la maison pour enfants de Save a Child’s Heart à Holon. Son rire contagieux résonne à travers la maison alors qu’il joue avec les volontaires, et avec toute la gamme de jouets incluant des camions, et des activités manuelles et artistiques. Il irradie la confiance et c’est un plaisir de le voir jouer avec les autres enfants venus du monde entier, souriant, heureux, et enfin en bonne santé ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...