Sara Netanyahu publie une vidéo pour justifier sa coupe de cheveux
Rechercher

Sara Netanyahu publie une vidéo pour justifier sa coupe de cheveux

Selon des sources citées, les chauffeurs ont déjà conduit un coiffeur à la résidence du Premier ministre pour Mme Netanyahu ; la famille Netanyahu nie

Sara Netanyahu dans une vidéo encourageant les gens à porter le masque et à respecter la distanciation sociale, postée sur son compte Instagram le 2 octobre 2020. (Capture d'écran : Instagram)
Sara Netanyahu dans une vidéo encourageant les gens à porter le masque et à respecter la distanciation sociale, postée sur son compte Instagram le 2 octobre 2020. (Capture d'écran : Instagram)

Sara Netanyahu est apparue dans une vidéo appelant les Israéliens à porter le masque pendant la pandémie de coronavirus. Cette vidéo serait un « prétexte » pour avoir invité un coiffeur à la résidence du Premier ministre à Jérusalem, selon une information télévisée diffusée mercredi, quelques heures après la venue du coiffeur, en violation des restrictions actuelles.

« Des sources au fait du quotidien à la résidence du Premier ministre » ont déclaré à la Treizième chaîne que le coiffeur avait été déjà été convoqué pour Sara Netanyahu, sans toutefois préciser la date.

Les salons de coiffure et les barbiers ont été autorisés à rouvrir en avril après le confinement initial, mais ont reçu l’ordre de fermer de nouveau dans le cadre du nouveau confinement national qui a débuté le mois dernier. La réglementation actuelle interdit aux Israéliens de rendre des visites pour des raisons non essentielles. Les coiffeurs ne sont pas considérés comme « essentiels ».

« Sara a demandé au coiffeur de lui faire une coupe de cheveux et un brushing », a informé la chaîne, citant une source. « La vidéo n’était qu’un prétexte pour avoir fait venir le coiffeur. »

Les sources ont déclaré qu’un chauffeur avait été chargé de conduire le coiffeur à la résidence du Premier ministre.

« Tout est géré comme une opération militaire. L’un des chauffeurs amène le coiffeur à la résidence, tout pour se conformer à la folie de la femme du Premier ministre. On ne peut rien lui refuser », a déclaré la source.

L’épouse du Premier ministre Benjamin Netanyahou, Sara Netanyahou, à la résidence du Premier ministre à Jérusalem, le 13 octobre 2016. (Marc Israel Sellem/Pool/Flash90)

La famille Netanyahu a nié les allégations.

« Il s’agit là d’une tentative transparente visant à recycler un vieux dossier. Vous êtes invités à constater que les coiffeurs et les maquilleurs travaillent dans les studios des médias », a répondu la famille.

Auparavant, le quotidien Yedioth Ahronoth avait informé que Sara Netanyahu avait fait venir le coiffeur à la résidence de la rue Balfour à Jérusalem, vendredi, la veille de la fête de Souccot.

On ignore si elle devra payer une amende pour avoir enfreint les règles du confinement. La loi prévoit une amende de 500 NIS pour quiconque se trouve chez quelqu’un d’autre. Cette amende est généralement imposée au visiteur et non à l’hôte.

Selon la chaîne, des sources représentant Sara Netanyahu ont confirmé que le coiffeur était venu à la résidence, mais que Sara Netanyahu pensait que la coupe de cheveux financée par le contribuable était autorisée, car elle était destinée à une apparition dans une vidéo informative de relations publiques. Le Premier ministre est autorisé à continuer de se faire coiffer en raison de ses apparitions publiques.

« Sara Netanyahu respecte strictement les directives du ministère de la Santé. Pendant le confinement, elle n’a pas quitté la maison et elle poursuit son travail de psychologue pour enfants, principalement par le biais de Zoom et d’appels téléphoniques », ont déclaré les sources. « Avant les fêtes de Souccot, Sara Netanyahu a figuré dans une vidéo informative au service du public dans laquelle elle appelait à porter le masque. Etant une figure publique influente et vu qu’il s’agissait d’une vidéo informative au service du public, elle a présumé être autorisée à utiliser les services d’un coiffeur. »

Sara Netanyahu et le coiffeur portaient tous deux des masques et des gants, et elle a même « demandé au coiffeur d’éviter la conversation par prudence », selon le communiqué.

Dans la vidéo, postée sur le compte personnel Instagram de Sara Netanyahu, celle-ci appelle le public à porter le masque et à respecter les règles de distanciation.

C’est la deuxième fois que les Netanyahu sont accusés de violer les règles du confinement. En avril, des photos montrant une visite du fils du couple, Avner, lors des fêtes de Pessah, ont été publiées, malgré les règles interdisant des réunions entre membres de la famille qui ne résident pas ensemble.

Une série de personnalités publiques ont été accusées de ne pas respecter les règles imposées au grand public, ce qui, selon les critiques, contribue à affaiblir la confiance de la population et à un respect inégal des règles.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...