Scandale après un cours sur la « Terre plate » dans une école israélienne
Rechercher

Scandale après un cours sur la « Terre plate » dans une école israélienne

La présentation faite dans un lycée a été qualifiée de "charlatanisme" ; le ministère de l'Éducation affirme que les discours vont à l'encontre des principes de la science

Photo prise par la sonde lunaire Bereshit à 131 000 km de la Terre, le 24 mars 2019. (Crédit : Bereshit)
Photo prise par la sonde lunaire Bereshit à 131 000 km de la Terre, le 24 mars 2019. (Crédit : Bereshit)

Un groupe de jeunes élèves d’une école religieuse du centre d’Israël a eu la surprise d’apprendre lors d’un cours le mois dernier que la Terre était plate.

Les élèves de troisième du lycée technologique d’Amit Bar Ilan ont assisté à un cours de Matan Gorodish, un ancien élève de l’école et partisan de la théorie selon laquelle la Terre n’est pas sphérique, selon le site Ynet.

Gorodish a indiqué à Ynet que ce n’est pas la première fois qu’il donnait cours dans cet établissement et qu’il avait donné des cours à des étudiants de l’implantation d’Elkana, en Cisjordanie.

« Les enseignants nous ont demandé, à nous les anciens élèves de l’école, d’enrichir les programmes, j’ai donc fait des propositions et j’ai été convié à l’école. Les réactions ont été extra. Une demi-heure après le cours, les élèves posaient encore des questions. Ils étaient enchantés », a-t-il dit à Ynet.

La docteure Liat Ben David, de la branche éducative de l’Institut Weizmann a décrit cette présentation comme du « charlatanisme ».

« Là où il y a un vide, le charlatanisme et l’ignorance se répandent », a-t-elle dit.

L’école a réagi en indiquant que le cours était facultatif et que les élèves avaient pu débattre lors de la présentation.

Le ministère de l’Education a souligné qu’il s’agissait d’une « conférence externe commandée par l’école » et qu’elle allait à l’encontre du « concept scientifique approuvé par le ministère ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...