Israël en guerre - Jour 230

Rechercher

Séjourné à Jérusalem : Paris va imposer de nouvelles sanctions à l’Iran en mai

Le chef de la diplomatie française fera pression pour que de nouvelles sanctions soient prises lors de la prochaine réunion du Conseil des gouverneurs de l'AIEA

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le ministre israélien des Affaires étrangères Israel Katz (à gauche) accueillant son homologue français Stéphane Séjourné, à Jérusalem, le 30 avril 2024. (Crédit : Gil Cohen-Magen/AFP)
Le ministre israélien des Affaires étrangères Israel Katz (à gauche) accueillant son homologue français Stéphane Séjourné, à Jérusalem, le 30 avril 2024. (Crédit : Gil Cohen-Magen/AFP)

Lors de sa rencontre avec le ministre des Affaires étrangères Israel Katz mardi à Jérusalem, le chef de la diplomatie française Stéphane Séjourné a déclaré que la France ferait pression pour que de nouvelles sanctions soient prises contre l’Iran lors de la prochaine réunion du Conseil des gouverneurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) en mai.

« Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir lors de la réunion de l’AIEA le mois prochain pour imposer des sanctions à l’Iran concernant son nucléaire, ses missiles et ses drones, afin de prouver que la pression augmente », a déclaré Séjourné, selon le communiqué israélien. « Les États-Unis pourraient s’y joindre également. »

« Toutes les crises internationales aujourd’hui vont conduire à nouveau à une course à l’arme nucléaire, y compris les pays dictatoriaux ou instables », a poursuivi le ministre français des Affaires étrangères. « Il faut arrêter cela, nous sommes tous unanimes sur la question du nucléaire iranien. »

Séjourné est également d’accord avec Katz pour dire que l’Iran est derrière les attaques du groupe terroriste palestinien du Hamas, du groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah, des milices chiites et des Houthis au Yémen.

Les deux diplomates ont également discuté d’un éventuel règlement diplomatique pour mettre fin aux combats entre Israël et le Hezbollah, des sanctions contre l’Iran dans l’Union européenne (UE) et des « efforts visant à empêcher la reconnaissance d’un État palestinien », selon le communiqué.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.