Sept personnalités du crime arrêtées à Umm al-Fahm
Rechercher

Sept personnalités du crime arrêtées à Umm al-Fahm

Les suspects seraient impliqués dans des tentatives de meurtre, des affaires d'extorsion, de trafic d'armes, de racket et d'autres crimes

Vue d' Umm al-Fahm, le 22 juin 2017. (Crédit : Amanda Borschel-Dan/Times of Israel)
Vue d' Umm al-Fahm, le 22 juin 2017. (Crédit : Amanda Borschel-Dan/Times of Israel)

La police a arrêté sept résidents de la ville arabe d’Umm al-Fahm, au nord d’Israël, dans la nuit de mardi. Ils sont soupçonnés d’extorsion, de tentative de meurtre, de trafics d’armes, de tirs, de racket et de plusieurs autres crimes.

Les sept hommes sont considérés comme des personnalités importantes du milieu du crime au sein de la municipalité.

Ils ont été présentés devant la cour des magistrats de Haïfa pour une audience de prolongement de détention, ont indiqué les policiers.

Umm al-Fahm, située à 20 kilomètres au nord-ouest de Jénine et à 40 kilomètres au sud de Haïfa, est l’une des plus importantes villes arabes de l’Etat juif.

La municipalité a connu une vague d’incidents violents.

Au mois d’avril, un homme et son neveu de 13 ans avaient été abattus par balles dans une fête organisée avant un mariage. Le même mois, Sheikh Mohammad Saadeh, 45 ans, avait été mortellement blessé par arme à feu alors qu’il quittait la mosquée al-Tawhid, dans la ville.

Un proche de Saadeh avait été assassiné un an auparavant et un frère de cette victime avait été grièvement blessé lors d’une fusillade récente.

De plus, un homme avait été pris pour cible par un tireur et tué au mois de septembre.

Envahies par les armes illégales, certaines villes arabes israéliennes sont devenues des viviers du crime, une tendance que la police israélienne aurait des réticences à combattre, selon les députés arabes israéliens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...