Israël en guerre - Jour 138

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Sergente Shir Slomo, 19 ans : elle « avait le cœur le plus grand qui soit’

Assassinée lors de la prise d'assaut par le Hamas de la base militaire Urim le 7 octobre

La sergente Shir Shlomo. (Crédit : Tsahal)
La sergente Shir Shlomo. (Crédit : Tsahal)

La sergente Shir Shlomo, 19 ans, soldate du Commandement du Front Intérieur et originaire de Netanya, a été tuée le 7 octobre lorsque des terroristes du Hamas ont pris d’assaut la base militaire Urim.

Elle a été inhumée le 10 octobre dans le cimetière militaire de Netanya. Elle laisse derrière elle ses parents, Einat et Pinchas, ainsi que ses frères et sœurs Adi, Tzachi et Sharon.

Sa famille a déclaré que Shir se trouvait sur la base mais n’était pas en service lorsque l’attaque a commencé, et ils pensent qu’elle s’est dirigée vers la salle de guerre pour trouver un endroit sûr après le tir de roquettes. C’est là qu’elle et de nombreux autres sur la base ont été abattus par les terroristes qui ont pénétré dans la pièce.

Son ami proche, Netanel Avraham, a écrit sur Instagram qu’il « attend toujours une étreinte et un ‘bonjour’ de ta part. Quand cela arrivera-t-il ? »

« Shir avait le cœur le plus grand qui soit », a-t-il ajouté. « Elle prenait toujours soin de tout le monde, cherchait toujours comment aider, aimer, embrasser dans toutes les situations possibles. »

Sa mère, Einat, a déclaré à un site d’actualités local de Netanya que Shir « était une fille talentueuse qui excellait dans tout ce qu’elle faisait, que ce soit à l’école ou dans l’armée ».

Einat a déclaré que « il n’y a pas longtemps, elle a reçu un certificat d’excellence dans l’armée. Parce que c’était ma fille. Merveilleuse. Shir aimait son service militaire et aussi son rôle. C’était une fille aimée toujours entourée d’amis. Même dans l’armée, elle était entourée de gens qui l’aimaient. Sa mort est tout simplement une perte énorme. »

Sa mère a déclaré à Ynet que Shir « s’assurait toujours que tout le monde à la maison allait bien, elle se mettait de côté pour tout le monde. Nous avions un lien étroit, nous étions toujours ensemble, elle me racontait tout, surtout si elle était préoccupée. »

Le lycée qu’elle fréquentait à Netanya a instauré une journée annuelle d’éducation physique en son honneur le jour de son anniversaire, citant son amour pour le sport et l’exercice, et a diffusé une playlist de ses chansons préférées lors de l’événement, notant également ce qu’ils ont dit être sa devise : « Un sourire, c’est de la joie et la joie c’est la force pour continuer. »

Pour lire d’autres hommages sur les victimes des massacres du Hamas du 7/10/2023 et de la guerre qui s’en est suivie, cliquez ici.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.