Seuls ceux ayant reçu leur 3e dose du vaccin pourront souffler dans le shofar
Rechercher

Seuls ceux ayant reçu leur 3e dose du vaccin pourront souffler dans le shofar

Dans les directives relatives à la prière de Roch HaShana, les experts de la santé recommandent aux personnes qui soufflent dans le shofar de diriger l'ouverture loin des fidèles

Un Juif souffle dans le Shofar lors d'une prière au mur Occidental, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 16 septembre 2020 (Crédit : AP Photo/Sebastian Scheiner)
Un Juif souffle dans le Shofar lors d'une prière au mur Occidental, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 16 septembre 2020 (Crédit : AP Photo/Sebastian Scheiner)

Le ministère de la Santé a demandé aux fidèles d’organiser les offices de prière pendant les Grandes Fêtes à l’extérieur, dans la mesure du possible, et a appelé les synagogues à s’assurer que les personnes qui dirigent et participent aux offices – y compris les souffleurs de shofar – ont reçu une troisième dose, ou dose de rappel, du vaccin contre la COVID-19.

Dans des instructions détaillées avant Rosh HaShana, qui commence ce lundi soir, les autorités sanitaires ont formulé des recommandations à l’intention des fidèles et des synagogues. Avant tout, les autorités ont exhorté les fidèles à organiser des offices en plein air, et ont noté que le temps devrait permettre des conditions favorables.

Les instructions du ministère invitent également les synagogues à s’assurer que les personnes qui dirigent les prières – notamment le hazzan, le lecteur de la Torah et le souffleur de shofar – ont reçu une injection de rappel. Si ce n’est pas le cas, le ministère a précisé qu’ils devaient au moins avoir un test COVID négatif récent. Quoi qu’il en soit, à l’exception du souffleur de shofar, ils doivent porter des masques pendant la prière, comme le reste de la congrégation.

En ce qui concerne le souffleur de shofar, le ministère précise que la personne ne doit apporter qu’un shofar de chez elle et ne pas utiliser celui fourni par la synagogue. En outre, le souffleur de shofar doit diriger l’ouverture du shofar vers une fenêtre ouverte, ou au moins loin de la congrégation. Un souffleur de shofar qui n’a pas reçu une troisième dose de rappel doit couvrir l’ouverture du shofar avec un masque, a déclaré le ministère.

Les responsables de la santé ont également déclaré que les synagogues devraient s’abstenir d’organiser un kiddush – un rassemblement après la prière avec nourriture et boisson – après les offices.

Le ministère a réaffirmé que tous les offices de prière en intérieur comptant plus de 50 fidèles devaient fonctionner selon le système du « passeport vert », dans lequel chacun doit présenter une preuve de vaccination, de guérison ou un test négatif récent. Les experts de la santé ont également exhorté les personnes priant à l’intérieur – qui sont tenues de porter des masques quel que soit le nombre de personnes présentes – à pratiquer la distanciation sociale en laissant des sièges vides, en évitant les contacts physiques et en maintenant des habitudes d’hygiène appropriées.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...