Israël en guerre - Jour 148

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Sgt. Binyamin Airley, 21 ans : avait une « veritable passion » pour la Terre d’Israël

Tué en combattant des terroristes du Hamas dans le nord de la bande de Gaza le 18 novembre

Le sergent Binyamin Meir Airley a été tué en combattant les terroristes du Hamas dans le nord de la bande de Gaza le 18 novembre 2023 (Crédit : Autorisation)
Le sergent Binyamin Meir Airley a été tué en combattant les terroristes du Hamas dans le nord de la bande de Gaza le 18 novembre 2023 (Crédit : Autorisation)

Le sergent Binyamin Meir Airley, 21 ans, du 101e bataillon de la brigade des parachutistes, a été tué en combattant les terroristes du Hamas dans le nord de la bande de Gaza le 18 novembre 2023.

Il a été tué en même temps que plusieurs autres soldats, dont le major Jamal Abbas et le sergent-chef Shachar Fridman.

Il laisse dans le deuil ses parents, Jennifer et Robert, ainsi que ses frères et sœurs Sarah, Yehuda, Akiva, Yakov et Chana. Il a été inhumé au cimetière militaire du mont Herzl le 19 novembre.

Airley est né à New York et a déménagé à Ramat Beit Shemesh avec sa famille en 2006.

Sa mère, Jennifer Averbuch Airley, a dit que c’était un enfant « très sportif et sociable ». Il s’intéressait beaucoup à l’histoire d’Israël et à la loi juive, mais il aimait aussi faire de la randonnée, du breakdance et de la course de fond.

« Il aimait passionnément la richesse de la nature israélienne, en particulier les sources naturelles », a-t-elle écrit sur le site Internet de la Binyamin’s BBQ Brigade, un groupe de bénévoles qui soutient les soldats de Tsahal et qui a été fondé au nom de son fils.

« La mission de sa vie était de protéger la terre [d’Israël] et de veiller à ce qu’elle soit sûre et prospère afin que les Juifs puissent vivre en paix dans tout le pays », a-t-elle écrit. « Binyamin a vécu et est mort avec cette mission. »

« Lorsque les gens me demandent comment j’arrive à tenir le coup, j’ai à peu près la même réponse : Je suis à la fois entière et brisée. Mon cœur est plein de fierté, d’amour, d’engagement, de force morale, de force et de gratitude. Mais mon cœur est aussi brisé. Déchiré. La perte. Le manque. Un océan de larmes. Mon fils… Mon roc… C’est si douloureux », poursuit Jennifer.

Des vidéos partagées sur les réseaux sociaux montrent des dizaines de membres de la communauté de Ramat Beit Shemesh alignés dans les rues et tenant des drapeaux dans une escorte de soutien et d’hommage à la famille Airley sur le chemin des funérailles.

Aux funérailles, son père Rob a fait l’éloge funèbre de Binyamin : « Binyamin incarnait l’humilité. Il n’aurait pas aimé être au centre de toute l’attention ; il ne voulait pas que son nom soit mentionné. Il était aimé et respecté par tous ceux qui le rencontraient. Un leader. Son sourire illumin[ait] la pièce. Il détestait les smartphones – il les a remplacés par un Nokia ».

C’était un « gibor » [héros]. Il voulait toujours être en première ligne. Il n’aurait pas voulu qu’il en soit autrement », a-t-il ajouté.

S’adressant à TalkTV, Rob a déclaré que Binyamin était « extrêmement heureux de pouvoir se battre et de protéger … Il est mort comme il a vécu, il était toujours le premier à entrer. C’est lui qui motivait tous les autres soldats de son unité, et c’est lui qui les poussait ».

« Il avait une personnalité vraiment magnétique et les gens étaient vraiment attirés par lui, et il avait des amis issus de tous les secteurs de la société israélienne, des religieux et des non-religieux, des Arabes », a poursuivi Rob. « C’était un fils incroyable, qui a fait honneur à ses parents, il était très humble, il n’a jamais parlé négativement de qui que ce soit. Il a inspiré beaucoup de gens. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.