Rechercher

Shai : Punir l’Agence juive pour la position d’Israël sur la guerre est « déplorable »

"Les Juifs russes ne seront pas pris en otage par la guerre en Ukraine," a averti le ministre des Affaires de la Diaspora

Le ministre des Affaires de la diaspora Nachman Shai assiste au Lobby du peuple juif, à la Knesset, à Jérusalem, le 15 novembre 2021. (Crédit: Yonatan Sindel/Flash90)
Le ministre des Affaires de la diaspora Nachman Shai assiste au Lobby du peuple juif, à la Knesset, à Jérusalem, le 15 novembre 2021. (Crédit: Yonatan Sindel/Flash90)

Des ministres israéliens s’insurgent contre la décision du gouvernement russe de tenter de mettre un terme aux activités de l’Agence juive dans le pays, l’un d’entre eux affirmant qu’il s’agit de représailles pour le soutien d’Israël à l’Ukraine, que Moscou a envahie plus tôt cette année.

« Les Juifs russes ne seront pas pris en otage par la guerre en Ukraine. La tentative de punir l’Agence juive pour la position d’Israël sur la guerre est déplorable et offensante », a déclaré le ministre des Affaires de la Diaspora, Nachman Shai.

« Les Juifs de Russie ne peuvent être coupés de leur lien historique et émotionnel avec l’État d’Israël », a-t-il dit.

La ministre de l’Immigration et de l’Intégration, Pnina Tamano-Shata, a déclaré qu’elle se concertait avec le Premier ministre et le ministère des Affaires étrangères pour régler cette question.

La ministre de l’Immigration et de l’Absorption Pnina Tamano-Shata Pnina Tamano-Shata à la Knesset, à Jérusalem, le 15 novembre 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

« Il n’y a aucune raison justifiable d’arrêter les opérations de l’Agence [juive], et par conséquent, des efforts diplomatiques ont été entrepris pour clarifier la situation et résoudre le problème de manière appropriée », a déclaré Tamano-Shata.

« Vu que nous avons su coopérer avec les autorités russes pendant des décennies, je ne doute pas que nous trouverons des solutions appropriées », a-t-elle ajouté.

Le Premier ministre Yair Lapid a déclaré qu’une équipe serait envoyée en Russie la semaine prochaine pour assurer la poursuite des opérations de l’Agence juive en Russie.

La délégation comprendra des membres du cabinet du Premier ministre, du ministère des Affaires étrangères, du ministère de la Justice et du ministère de l’Immigration et de l’Intégration.

Concluant une réunion avec des responsables du ministère des Affaires étrangères et du Conseil de sécurité nationale, Lapid a déclaré : « La communauté juive de Russie est profondément liée à Israël et son importance est soulignée dans chaque conversation diplomatique avec les dirigeants russes. Nous continuerons à agir par la voie diplomatique afin que le travail important de l’agence ne s’arrête pas. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...