Rechercher

Shaked : Certains Israéliens songent à quitter Israël

"Ces derniers jours, j'ai entendu des amis me dire que leurs amis parlent de quitter le pays", a déclaré l'ex-numéro 2 de Yamina

La ministre de l'Intérieur Ayelet Shaked, cheffe de la faction d'Esprit sioniste, lors d'une conférence de presse à Hamacabia à Ramat Gan, le 21 août2022. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
La ministre de l'Intérieur Ayelet Shaked, cheffe de la faction d'Esprit sioniste, lors d'une conférence de presse à Hamacabia à Ramat Gan, le 21 août2022. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

La ministre sortante de l’Intérieur, Ayelet Shaked, a mis en garde contre les projets de la coalition entrante dans son dernier discours devant le plénum de la Knesset lundi.

« Ces derniers jours, j’ai entendu des amis me dire que leurs amis parlent de quitter le pays », a déclaré Shaked.

« Vous devez tenir compte de ce ressenti d’une partie de la population », a-t-elle ajouté, « notamment en ce qui concerne la législation sur la discrimination et le racisme dont on a parlé ces derniers jours. »

Shaked a recommandé au nouveau gouvernement de « ne pas toucher à ces questions – cela ne fait que donner un mauvais sentiment à de nombreuses personnes et nuit à l’État d’Israël. Vous avez de nombreux défis à relever… Occupez-vous de ce qui est important, et non de ce qui est sans importance et qui sème la peur et la panique. »

Shaked était membre du « gouvernement du changement » sortant, mais au cours de la dernière campagne électorale, elle a exprimé son soutien à Netanyahu. Son parti n’a pas franchi le seuil électoral lors des élections du 1er novembre.

Les dirigeants des partis de la prochaine opposition se sont réunis mardi à la Knesset, avant de publier une déclaration commune promettant l’union contre le nouveau gouvernement religieux de droite.

Les nouveaux chefs des partis d’opposition (de gauche à droite) Mansour Abbas, Yair Lapid, Merav Michaeli, Benny Gantz et Avigdor Liberman se rencontrent à la Knesset le 26 décembre 2022. (Crédit : Autorisation)

« Nous travaillerons ensemble contre le futur gouvernement, d’un autre âge et antidémocratique, qui va démanteler Israël de l’intérieur », ont déclaré Yair Lapid, chef de Yesh Atid, Benny Gantz, pour HaMahane HaMamlahti, Merav Michaeli, Avoda, Avigdor Liberman, Yisrael Beytenu et Mansour Abbas, pour Raam.

« Lorsque nous reviendrons au pouvoir, nous annulerons toutes les lois extrémistes qui portent atteinte à la démocratie, à la sécurité, à l’économie et à la société israélienne », ont-ils ajouté.

Hadash-Taal – également dans l’opposition, mais qui ne coopère traditionnellement pas avec les autres partis – n’a pas pris part à cette réunion.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.